Présentation

  • : Guignol Madelon
  • Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 11:53

Comme nous l'avons dit souvent la Sicile est terre de marionnette et à Palerme par exemple depuis le 19ème siècle on joue les EPOPEES DES PALADINS DE FRANCE.

ROLAND bien sûr mais son oncle l'Empereur CHARLEMAGNE* est aussi de la partie . Voici une marionnette siciliène représentant  CHARLEMAGNE qui va rejoindre d'autres poupées du même théâtre. Poupées qui ressortent de temps en temps au fil des ventes aux enchères ou des foires à la brocante.

Ce grand personnage de 85 cm ( hors tringle ) est couronné de laiton , son armure et bouclier sont du même métal. Portant fiérement l'épée , sa barbe "fleurie" lui donne un air conquérant. Petit détail plus récement on a ajouté sur ses yeux peints deux paillettes vertes en metal verni , sans doute pour intensifier le regard.

Pour le moment cette marionnette reste en quarantaine,( on l'a juste photographiée avant) .

L'année qui se termine a été faste en trouvailles en effet on a rentré plus d'une trentaine de nouvelles marionnettes plus, des documents, affiches , livres et objets dérivés. Les dernières arrivées : Un beau GUIGNOL un très gros GNAFRON , un POLICHINELLE,un KASPERL,un PULICINELLA,une TOINON?, un Madame POLICHINELLE . On montrera tout ça bientôt

* CHARLEMAGNE avait son chateau à Aix la Chapelle.
* CHARLEMAGNE avait son chateau à Aix la Chapelle.

* CHARLEMAGNE avait son chateau à Aix la Chapelle.

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 11:11

Pour mettre en situation les Marionnettes "de Cédric" qui ont enfin retrouvé figure guignolesque, nous avons monté un  décor * peint par Jacques Chesnais et tout se petit monde semble bien à sa place.

Cet ensemble servira de base à notre déco de Noël dans la maison .

Sinon la marionnette sicilienne Charlemagne, va bientôt pouvoir être montrée et, nous aurons encore quelques surprises d'ici la fin de l'année , en effet quelques pièces de référence et qui manquent à la collection seront bientôt là.........

* Le décor de JACQUES CHENAIS servait à LA NATIVITE on peut pas faire plus d'actualité !!!

* Le décor de JACQUES CHENAIS servait à LA NATIVITE on peut pas faire plus d'actualité !!!

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 11:29

Si aujourd'hui Omer évoque plutôt le dessin animé douteux des Simpson's pour nombre d'enfants des années 55/65 OMER est la vedette des émissions de télévision en noir et blanc des jeudis après-midi animées par Jean Nohain ( grand ami des marionnettes qui fît tourner en son temps Jacques Chesnais par exemple) .

Omer et son Papa le ventriloque JACQUES COURTOIS étaient des stars pour les gamins de l'époque. Aidé dans ses aventures par d'autres poupées animées par le ventriloque , Omer avait pour ami le Chien HERCULE, Le CANARD et CATHERINE qui chantait en ouverture des sktechs.

Dimanche 7 décembre on vendait à la Galerie de Chartres les poupées et les documents de JACQUES COURTOIS , comme il y avait aussi des marionnettes siciliennes au catalogue, nous sommes allés à la vente . Là, voir Omer et les autres en vrai on a pris un coup de jeunesse ( pour pas dire de vieux) et  ça a fait remonter de tas de souvenirs.

Les marionnettes de ventriloque n'étant pas de notre juridiction nous n'avons pas tenté d'enchères mais avons craqué sur un lot d'affiches et de photos d'Omer et son Papa.

Jacques Courtois qui a aujourd'hui 87 ans et vit depuis 1980 en THAÏLANDE avait dans les années 50 un théâtre de marionnettes ( de Guignol surtout ) qui tournait sous le nom de THEÂTRE DU COUSIN JACQUES .Nous avions des affiches de ce théâtre depuis une vente à Chartres en 2006.

 

 

Un apperçu de l'exposition avant  la vente.

Un apperçu de l'exposition avant la vente.

Voici deux photos de notre lot,une est particulèrement rare et touchante car au dos J.COURTOIS à écrit au crayon de papier :L'équipe de 36 CHANDELLES en visite à la mine de Lens avant :de descendre dans la mine ( on voit J.Courtois, Omer, et Jean Nohain)

Dans un autre billet nous parlerons du beau Charlemagne de Palerme acheté à cette vente.

Jacques courtois et Omer . L'équipe de 36 chandelles à la mine de Lens.
Jacques courtois et Omer . L'équipe de 36 chandelles à la mine de Lens.

Jacques courtois et Omer . L'équipe de 36 chandelles à la mine de Lens.

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 15:33

Avant les dernières finitions ( recoudre les paillettes et les perles détachées par exemple) le soldat à tringle dont nous avons déjà parlé a retrouvé ses habits, et son épée puis, la nouvelle tringle a été posée ,la tête est maintenant solidaire du corps. Reste à régler l'ensecretement pour pouvoir faire bouger la marionnette comme il se doit.

Avant d'aller plus loin et comme nous sommes impatients, nous tenions à montrer ici sa fière allure.

Par rapport à  son aspect premier il y a des changements ( outre le fait qu'elle  soit plus  libre de ses mouvements) nous n'avons pas remis le casque ni le bouclier. Après réflexion le casque ne devait pas être le sien ( trop petit et pas de trou pour la tringle) et le bouclier en carton recouvert d'une mince couche d'alu ;trés anachronique .Ces deux pièces sont maintenant au costumier de la collection et seront à n'en pas douter utilisées un jour.

Noble soldat .

Cette marionnette probablement d'un théâtre forain date du 19ème siècle ( probablement de l'époque Napoléon III) elle est à tringle et fils aux jambes et bras la tête est en bois de fruitier (?) le corps, les jambes,les pieds et mains en bois divers.Les yeux sont en verre.L'épée sans doute postérieure est en bois .Cette marionnette mesure 75 cms ( sans la tringle).

Nous donnerons bientôt des nouvelles des deux dernières "Marionnettes de Cédric" qui ont presque terminé leur renouveau.

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 15:50

La marionnette dont nous parlions le 27 octobre dernier ( voir notre article DES CLOUS) commence à prendre une bonne tournure. Après un travail de nettoyage du corps, de la remise en état des articulations,du nettoyage de la cotte de maille et du pourpoint brodé de paillettes de cuivre Martine s'est attelé au gros morceau, à savoir la tête fendue sur la face en son milieu. L'opération était risquée car il a fallu séparer les deux parties de la face qui tenaient par le haut du nez, le front et le haut et l'arrière de la tête.Ne sachant pas ce que l'on allait trouver à la séparation et si les yeux de verre n'allaient pas se désolidariser du tout.

Une jolie fente sur le visage
Une jolie fente sur le visage

Une jolie fente sur le visage

Martine avec précaution posant de l'acétone au pinceau fin dans les fentes ,a réussi à décoller les deux éléments ,qui semblaient collés à la gomme arabique ou avec un adhésif similaire. Le collage ayant plus d'un siècle on a pu séparer les éléments sans dommages. Nous avons vu alors que c'est à cause de la tringle que la tête fût fendue ( en forçant soit pour l'ôter soit pour la remettre).

Après une longue opération...
Après une longue opération...

Après un long et minutieux travail dont nous gardons le secret les deux parties furent ressoudées et après quelques simples retouches de maquillage voici ce que ça donne.Il ne reste plus qu'à poser une nouvelle tringle et de remonter la tête sur le corps et on aura une pièce digne d'un musée!

Mais ce sera pour un autre article ......

La tête enfin sans défauts!
La tête enfin sans défauts!

La tête enfin sans défauts!

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 15:48

Il y a   déjà plus de 2 mois que Martine travaille au sauvetage à la suite d'une attaque de xylophages, des marionnettes dites de Cédric.

Nous vous passons les détails du chantier en tous les cas il ne reste plus que 3 poupées à traiter et encore se sont les plus saines.

Du coup beaucoup n'avaient que leur gaine et pas toujours de mains. Nous avons donc tapé dans les reserves de costumes achetés au cours des ans et enfin habillé ses magnifiques marionnettes. Les maquillages des plus atteintes ont été retouchés mais, les autres seulement rafraîchis.

Nous sommes bien aise de vous montrer ici quelques images du travail fini. Quand l'ensemble sera terminé ( dans un mois au plus) ces 14 marionnettes rejoindront les 4 autres de cette série qui sont dans nos vitrines.

 

Marionnettes de Cédric suite....
Marionnettes de Cédric suite....Marionnettes de Cédric suite....

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 11:17

Il y a ce beau castelet  jouet peint sur contreplaqué à l'huile  très bien peint d'ailleurs.

Encore une fois on ne sait rien de cette "toile" qui a fait ça ? Pourquoi ? est-ce pour décorer une chambre de gosse, pour mettre dans une vitrine de magasin de jouets ou simplement pour la beauté du sujet? Mystère. Ce qui est sûr c'est que le peintre avait un modèle ( ou un bonne photo) d'un castelet de plancher 19ème , jouet de luxe pour enfants nantis. Les marionnettes elles semblent plus récentes elles sont typiques de poupées jouets en composition colle et sciure qu'on trouvera plutôt après 1914.

Nous avons depuis le début du mois un peu abandonné le blog .Martine travaille toujours sur les "marionnettes de Cédric" il en reste 3 à faire  et, nous avons monté pour la médiathèque de Saint Jean de Braye une exposition Du Rire Rouge à La Grimace : une variation autour du conflit 14/18 par l'image satirique.

Nous reprendrons nos publications plus régulièrement dans une petite semaine.

Sur une peinture trouvée aux Puces

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 19:43

Nous avons l'habitude de trouver des surprises en nettoyant les marionnettes qui entrent dans la collection mais, là on a rarement vu ça!

Une splendide poupée datant de la moitié du 19ème siècle qui a été il y a très très longtemps transformée en manequin. Pour servir d'enseigne à un théâtre, pour décorer un lieu , pour servir dans une composition religieuse , va savoir ? Ce qui est sûr c'est que pour la rigidifier, lui supprimer tout mouvement ( ce qui est un comble pour une marionnette) on lui a collé un tas de fils de fer et, surtout une quantité de clous de toutes sortes et de tout calibres ( on a même retiré un clou forgé pour fer à cheval ). 

Après deshabillage minutieux de la cote de maille il a fallu faire un gros travail d'extraction des pointes et clous. Avec l'aide précieuse de Jano et dans son atelier ( il fallait des outils de pro du métal) l'opération s'est bien passée et le corps du manequin est redevenu le corps d'une marionnette. Les mouvements sont fluides et souples .

Nous pensons que cette marionnette qui représente un soldat Romain casqué et avec un glaive est une marionnette à tringle , son ensecrétement a disparu mais, des traces dans la tête et une attache métallique dans le cou nous font penser à ça. On nous a vendu cette marionnette comme Liégeoise , nous avions un doute mais, au démontage c'est sûr elle ne l'est pas ( des traces d'attaches pour fils au mains et aux cuisses le prouvent).

Reste maintenant à procéder au nettoyage des vêtements et au remontage ,après avoir recollé la tête qui est bien fendue, sans doute à cause de pointes dans le cou.

 

Des clous !!!
Des clous !!!
Des clous !!!

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 19:14

La marionnette malade a enfin retrouvé sa beauté, en plus Martine lui a trouvé dans nos malles de costumes anciens une jolie robe de soie qui lui va à ravir.

Cette robe avait été cousue pour les marionnettes de Nantes ( cours Saint Pierre) vers 1930. La marionnette et la robe sont prêtes pour une nouvelle vie...

Nous continuons à vérifier les Marionnettes dites de Cédric ,cela passe par une auscultation méticuleuse et de petites interventions ( surtout de traitement contre les bestioles) .De ce fait l'inventaire est en retard mais y'avait urgence. Nous donnerons vite des nouvelles vite ici.

Enfin prête !
Enfin prête !

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 09:18

Il y a quelques jours nous postions sur Face-book ( eh oui on s'modernise!) des photos montrant les dégats faits par une bestiole xylophage à l'une de nos marionnettes fétiches (celles achetées il y a plus de  30 ans à Cédric) . La pauvre tête était bouffée en son milieu et nous avons retiré un gros tas de sciure fine comme de la farine . L'intérieur n'était plus qu'un trou sur plus de la moitié de la tête ,seule une fine couche de bois restait en surface. Heureusement cela a permis la restauration. Nous passons sur les détails du travail, Martine y a passé plus de 10 jours ( traitement à la seringue, fabrication de la patouille avec sciure de bouleau sain et colle de peau etc..) . Depuis hier remaquillée ( et c'est dommage car la vielle patine en a pâti), coiffée et, bientôt avec  une gaine neuve cette marionnette revit.

Un série d'images est sans doute mieux qu'une explication voici, avant , pendant et aprés restauration. On peut dire que cette poupée est sauvée. Malgré les précautions prises, les quarantaines et les fréquents contrôles nous avons quelquefois des mauvaises surprises. Celle ci est une des plus spectaculaires depuis le début de la collection.

Sauvée !!!
Sauvée !!!
Sauvée !!!

Et pour finir une photo de la tête juste avant pose de la nouvelle gaine. Nous montrerons le résultat final ici dans quelques temps.

Sauvée !!!

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article