Présentation

  • : Guignol Madelon
  • Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 17:11

C'est le nom donné par LEMERCIER DE NEUVILLE à ses marionnettes cependant ce vocable est tiré de l'Italien et désigne la marionnette sous toutes ses formes. Au Théâtre du Cours Saint Pierre à NANTES les CRETEUR appelaient ainsi des marionnettes sans tête ( on y mettait la tête du manipulateur) et qu'en d'autres lieux on nomme , FANTOCHES . Le terme exact est HUMANETTES ( dérivé de l'Anglais human head) . Nous avons depuis quelques temps les HUMANETTES ( Pupazzi) qui ont fait les riches heures des Marionnettes à Nantes . Pour l'instant elles sont encore dans leur malle et attendent que Martine termine le nettoyage des marionnettes de la collection CHESNAIS pour être nettoyées à leur tour.

Lors d'une exposition au musée du théâtre forain d'ARTENAY il y a quelques années nous avions bavé devant les Fantoches (  pupazzi,humanettes) des CRETEUR et ne pensions pas qu'un jour elles seraient chez nous.

Il nous était difficile de détailler ces poupées  lors de l'exposition et  n'avions pas vu que la marionnette qui a le kilt, avait les mains préhensibles . En effet, un ingénieux système de ressort permet à un levier (placé près des tiges de manipulation des bras) ,de faire se serrer les pouces , cette pince est très efficace et la marionnette peut prendre à loisir des objets . Nous avons découvert ce système quand les marionnettes sont arrivées ici. Encore une fois nous ne pouvons que louer l'ingéniosité des CRETEUR qui excellaient dans les "systèmes " comme nous avons pu le constater avec la grande girafe.

 

A droite les trois humanettes ( dont une dans sa vitrine) A gauche Détail de la marionnette avec klit
A droite les trois humanettes ( dont une dans sa vitrine) A gauche Détail de la marionnette avec klit

A droite les trois humanettes ( dont une dans sa vitrine) A gauche Détail de la marionnette avec klit

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 16:36

Une idée des marionnettes fraîchement rentrées dans la collection, elles n'y sont pas toutes et, il faut exclure la marionnette Catane en armure de laiton à gauche de la photo qui est une vieille de la vieille ( il y a 15 ans qu'elle est là ).

Et puis il y a encore des nouveautés qui ne sont pas encore " en boite" raison de plus pour venir ici de temps en temps pour le plaisir de la découverte.

 

accrochées le temps d'un petit repos de l'atelier les poupées attendent leur fichage individuel...

accrochées le temps d'un petit repos de l'atelier les poupées attendent leur fichage individuel...

Encore une chose ,  nous sommes allés Jeudi 17 Juillet au FESTIVAL de la MARIONNETTE de BERNAY où nous avons eu la chance de voir de super spectacles. Mention particulière au Marionnettes du THEÂTRE PAS SAGE* ( que l'on connaissait pour ses spectacles de POLICHINELLE) mais qui nous ont présenté un AMOUR des 2 "ORANGE"de toute beauté.

Belle exposition aussi des marionnettes de JOEL GUICHARD** une superbe présentation dans l'Abbatiale de quoi en mettre plein la vue aux amateurs les plus chevronnés.

*http://www.marionnettes-pas-sage.com/

 

** http://www.marionnettesdumonde.over-blog.com

 

à gauche vue du spectacle ( peu de lumière)  à droite Jimmy montre un des "Orange" au public.à gauche vue du spectacle ( peu de lumière)  à droite Jimmy montre un des "Orange" au public.

à gauche vue du spectacle ( peu de lumière) à droite Jimmy montre un des "Orange" au public.

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 15:40
Photo prise lors de l'exposition avant la vente .

Photo prise lors de l'exposition avant la vente .

Début de nos articles sur les marionnettes qui étaient dans la Collection Jacques CHESNAIS et qui sont maintenant chez nous.

Ces deux marionnettes que l'expert dit " foraines " sont actuellement sorties de quarantaine, après un traitement magistral contre les parasites du bois à la seringue ( le présence de métal nous enpêche le micro-ondes),  les vêtements ont étés nettoyés, recousus , la barbe de l'Homme reclouée avec des "broquettes " minuscules . Le renouveau de ces poupées se poursuit et, dans quelques temps elles seront définitivement visibles.

L'observation minutieuse de ces deux marionnettes nous incline à dire que si elles ont joué dans les foires ,elles viennent de Belgique ,sans doute de la région Liègeoise . Preuve,la sculpture des corps, l'attache spécifique de la tête au corps ( tige métallique passant dans l'anneau du cou) les bras de tissus, les mains de bois et surtout aucune attache pour faire mouvoir les jambes qui sont ,comme les bras, toujours libres chez ce type de poupées ( exception faite de la marionnette de NAPOLEON qui a le bras droit  relié à un fil ).

Les 7 autres sont passées à la seringue et attendent leur tour. On sera sans doute obligé de faire quelques retouches de maquillage ( à l'identique de l'original) pour deux ou trois fentes du bois qu'il a fallu colmater .

La marionnette sculptée par CHESNAIS elle ,n'a besoin d'aucun traitement mais comme elle est la reine de ces achats elle sera montrée EN VEDETTE .

Nous aurons donc plein d'articles à faire cet été.......

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 13:44

Du temps où le tabac n'était pas tabou même les marionnettes fumaient....

Témoin ce personnage sculpté par  FRANCOIS CRETEUR A ROUBAIX vers 1856 . Cette marionnette qui a longtemps été montée " à fil " pour des besoin d'exposition ,est en fait une marionnette à tringle et fils dans le genre des marionnettes du nord de la France. Nous avons trouvé dessus  des traces d'attaches et de prise de tringle qui le prouve.

C'est un homme en casquette , genre "populo" le visage présente un sorte de sourire en coin qui est sans doute du au clope qu'il avait dans la bouche ( un simple fin  carton blanc roulé donnait l'illusion). On a un trou qui traverse la tête et devait être relié à un tuyau que le manipulateur faisait fumer en soufflant dans ce tube la fumée de sa propre cigarette  .

Tête ,corps ,membres et mains en bois de tilleul,  cheveux naturels ,les moustaches sont peintes sur le visage( et non ajoutées en postiche). Il est habillé de drap bleu,ceinture de flanelle rouge et porte une sorte de sur-chaussure en cuir sur ses sabots sculptés. Hauteur +- 75 cm .

Cette belle marionnette jouait dans le même théâtre que "Le jacques l'enflé" et la marionnette à système dont nous avons déjà parlé ici ( voir nos articles de mars 2014).

Nous avons déjà trouvé ce type de trucage pour marionnettes fumeuses dans plusieurs poupées de la collection: Un homme en cote de maille des Pajot, une slihouette de Napoléon 1er ombre de Caran d'Ache pour le THEATRE DU CHAT NOIR et un personnage à gaine d'un théâtre Parisien vers 1950.
 

Photos " de travail" de meilleurs clichés seront faits plus tard .
Photos " de travail" de meilleurs clichés seront faits plus tard .

Photos " de travail" de meilleurs clichés seront faits plus tard .

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 12:54

Voici un site que chaque amateur de la Marionnette doit suivre et connaître . C'est le PORTAIL DES ARTS DE LA MARIONNETTE http://www.artsdelamarionnette.eu/app/photopro.sk/marionnettes/? .

Créé il y a quelques temps, c'est un lieu incontournable pour tout ceux qui apprécient la marionnette en général. On y traite de l'Histoire, des collections, du patrimoine mais aussi et surtout des nouveautés et des inventions d'aujourd'hui , rien ne manque pour se tenir au courant, savoir ou ce souvenir sur le sujet. Véritable encyclopédie marionnettisitique c'est un outil de qualté pour voyager dans le monde complexe de la marionnette.

Le projet , porté et suivi par L'INSTITUT INTERNATIONAL DE LA MARIONNETTE de CHARLEVILLE MEZIERES avec de nombreux partenaires est mis à jour régulièrement .

A consulter aussi pour son fonds iconographique.

Depuis le début du mois notre collection est répertoriée sur ce Portail . Nous espèrons de nouveaux contacts grâce à cela.

 

Nous reprendrons dans quelques temps l'inventaire de nos dernières trouvailles , les marionnettes CHESNAIS et CRETEUR bien sûr mais aussi ces curieuses bagues de cigare à l'éffigie des marionnettes du monde.

Incontournable !

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 16:49

C'est presque le titre d'une pièce pour marionnettes mais, c'est seulement une erreur d'identification d'une marionnette que nous venons d'entrer dans la collection ( en fait nous l'avons depuis le 19 juin) . Tout d'abord nous avons cru lorsque nous avons vu la photo postée par la salle des ventes de MOULINS (03) * qu'il s'agissait d'un CHARLEMAGNE  Liégeois. La marionnette en avait les attributs , la dimension aussi (96 cm) Pour nous, nous avions acheté UN CHARLEMAGNE.

Afin d'être sûr et d'en connaitre le sculpteur ,nous avons envoyé des photos à DENIS FAUCONNIER ** qui est à ce jour le plus grand spécialiste des marionnettes Liègeoises.

La reponse de Denis :" Ce n'est PAS un Charlemagne mais un ROI PEPIN, PEPIN le BREF , le Père du " Grand Empétreur" des Francs. On aurait pu être déçus mais, Denis nous a donné des informations sur cette marionnette.

Il s'agit d'une poupée du marionnettiste Liégeois FELIX BOUCHA ,un artiste du début du 20ème siècle et qui est après BISSCHEROUX, le meilleur sculpteur de l'époque. Il aurait eu un théâtre de marionnettes dans le quartier SAINT LEONARD à LIEGE.

Le Roi qui voulait être Empereur...

* Nous avons enfin brisé la malédiction de la salle des ventes de MOULINS , en effet la plus grosse décéption de notre parcours de collectionneurs c'est, quand en 1985 il y a eu à MOULINS un Théâtre complet ( castelet, marionnettes , costumes et accessoires ) à vendre aux enchères mais, il nous est passé sous le nez après avoir enchéri plus que de raison . MOULINS était pour nous signe de défaite eh bien là, c'est fini!

** Pour connaitre les activités marionnettisitiques de DENIS FAUCONNIER un seul lien: http://www.tchantches.com/

Le Roi qui voulait être Empereur...

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 17:44

Avant de détailler les marionnettes que nous avons eu à la vente de samedi,revenons à la chronologie des nouveautés.

Après le GNAFRON et avant la marionnette du théâtre Créteur du Nord voici des photos de cette curieuse marionnette à clavier qui a en plus une mécanique ( bien qu'elle soit en bois) très sophistiquée.

Cette poupée est une GIRAFE ( c'est la 2èmè de la collection après celle à bâton  de LABELLE) elle mesure plus d'un mètre vingt de haut pour un mètre d'empatement ,elle est entièrement en bois( sans doute du tilleul) seule la crinière estfaite avec une sorte de sisal très dru. Les mouvements réalisés à l'aide du clavier donnent l'illusion de la marche et le système avec fil, poulie et poignée fait bouger le cou et, se lever et se baisser la tête. Elle date des années 1930 et a joué dans le castelet des CRETEUR à Nantes.

Nous n'avons que peu de renseignements sur elle et ne savons pas dans quelles conditions elle apparaissait en scène.

La peinture du pelage est à l'huile et le dessin semble pris sur des images des "caméléopards" ,c'est ainsi que l'on nommait les girafe au début du 19ème siècle.

 

La girafe

La girafe

Le mécanisme
Le mécanisme
Le mécanisme

Le mécanisme

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 16:01

Hier ( samedi 21 Juin 2014 ) était vendue aux enchères publiques à Paris une grande partie de la collection et des marionnettes de JACQUES CHESNAIS (1907/1971) . Cette collection est mythique et n'a pas été vue souvent par les collectionneurs et marionnettistes de notre génération. Il y avait eut cependant  en 2008 une exposition au MUSEE GADAGNE de LYON mais lacunaire .

Hier donc étaient dispèrsés les objets et documents ( tant de la collection de marionnettes anciennes que celles des spectacles de J.CHESNAIS) qui n'ont pas été donnés par dation à l'Etat, ce qui faisait quand même une belle série ( + de 500 lots ). Nous étions allés Lundi  à l'exposition  qui se tenait à Paris et avions enfin pu admirer les merveilles accumulées par Jacques et Madeleine CHESNAIS pendant des années. A l'occasion un superbe catalogue a été édité * ,nous avons en outre pu filmer et photographier tout ça. L'équipe d'Arts Talents Enchères très sympatique et abordable nous a facilité la chose .

En rentrant des images plein la tête nous n'avions pas beaucoup d'espoir de rentrer dans la collection une de ces pièces historiques et, c'est "en spectateurs" que nous avons abordé la vente samedi. Tout les grands collectionneurs étaient là ( et ceux qui ne pouvaient pas avaient donné des ordres ou étaient au téléphone ( sans compter internet)...

En entrant dans la salle un choc de voir toutes ces poupées à portée de mains (mais pas de porte-monnaie) La vente a duré toute la journée mais déjà a midi nous avions pu avoir une marionnette à fils sculptée par J. CHESNAIS c'était pas si mal... Après midi venaient les marionnettes anciennes de la collection et surtout une petite centaine de belles Liégeoises  qui nous ont fait rêver. Nous avons pu quand mçeme acheter 7 Liégeoises , 2 marionnettes foraines du 19 ème et surtout une façade de castelet Liégeois décoré entre autres d'un TCHANTCHES très naîf. La tirelire est cassée mais nous sommes heureux.......

Il n'y avait pas eut de vente de cette qualité en France depuis celles des PAJOT-WALTON'S à Drouot en 1979.

Nous montrerons nos achats dans quelques jours ,le temps de faire des photos, en attendant voici quelques vues de l'Exposition d'avant la vente.

 

 

 

Un ensemble d'exception ( détails)Un ensemble d'exception ( détails)
Un ensemble d'exception ( détails)

Un ensemble d'exception ( détails)

* On peut voir ce catalogue sur internet avec ce lien: http://www.artstalentsencheres.com/html/index.jsp?id=18255&lng=fr

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 15:36

Nous nous efforçons de regrouper les frateries et avons depuis hier de nouvelles marionnettes provenant du THEATRE du COURS SAINT PIERRE à NANTES. Témoin ce GNAFRON qui jouait dans la pièce GUIGNOL AU POLE NORD ce qui explique son costume un peu particulier pour un Gnaf' . Nous avons également une Girafe qui jouait aussi dans ce théâtre ( pas dans la même pièce) et qui est une merveille de mécanisme, On en reparlera. S'est joint à ces poupées qui datent des années 30, un personnage du Théâtre Créteur de Roubaix qui lui ,est du milieu du 19ème siècle.

Ces marionnettes qui ,pendant des années ont été dans la famille Créteur rejoingnent dans la collection leurs "soeurs" qui sont ici depuis quelques mois ( Polichinelle, Gros Jacques , un personnage à système, 3 fantoches et quelques autres...).

Nous donnerons des images de ces nouvelles poupées bientôt en attendant voici un beau  GNAFRON qui n'a pas froid!

 

 

 

Gnafron au Pôle Nord.

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 10:44

Poursuivant nos recherches dans les images d'Epinal nous venons de dégoter une planche où l'on raconte une histoire de Guignol mais très loin de la marionnette. Le personnage est "en pied" et évolue en dehors du castelet. Il a tout de même le costume  le "sarsifi" et le bâton de la marionnette .

Ce petit article pour apporter une nouvelle preuve du "galvaudage" du nom de GUIGNOL dans l'iconographie populaire. Nous ne portons là dessus aucun jugement c'est seulement un constat ,ce qui prouve la popularité du héros de MOURGET.  L'appropriation du nom propre qui devient de fait un nom commun confirme la popularité de Guignol qui, dépasse là le cercle du théâtre de Marionnettes.

Guignol sans Guignol.

Nous tenons à dire ici que nous soutenons sans réserve le mouvement de lutte des intermittents du spectacle qui se passe en ce moment ( JUIN 2014 )

Voici un lien à diffuser largement:https://www.facebook.com/SoutienAuxIntermittents?fref=nf

Partager cet article

Published by Guignol-Madelon
commenter cet article