Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 15:58

Bien que la marionnette à gaine soit la tradition en Grande Bretagne avec PUNCH & JUDY,la marionnette à fils n'est pas oubliée. On citera aujourd'hui les célèbres  poupées du LITTLE ANGEL THEATER entre autres . On connait aussi dans le domaine du jouet les PELHAM marionnettes très recherchées des collectionneurs.

Nous avons depuis décembre dernier deux poupées Anglaises à fils, en bois ( tête,corps et membres) habillées sobrement et qui doivent dater de la fin du 19ème siècle. Ces marionnettes représentent un CLOWN et un POLICEMAN personnages incontournables des spectacles de PUNCH & JUDY.

Y avait-il des spectacles PUNCH et JUDY à fils ? Rien n'est mentionné dans nos documents . Si quelqu'un sait quelque chose notez le dans les commentaires, nous vous en remercions par avance.

Le policier avec son uniforme bleu et son casque typique est traité façon caricature, traits appuyés et menton forcé.

Le clown lui possède son habit à basques et surtout le maquillage traditionnel des premiers clowns Anglais (Thomas Kemp par exemple) tel que décrit dans le livre de Tristan Rémy : LES CLOWNS  ( GRASSET éditeur PARIS 1945). Bouche outrageusement maquillée en rouge dessins des rides et sourcils noirs très soulignés. On notera que ces marionnettes ont des yeux de verre. Elles mesurent (sans l'ensecrétement) 70 cm.

Le système d'attelle est simple mais très pratique, 6 à 8 fils suffisent pour une manipulation de qualité.

 

 

FILS à l'ANGLAISE..............
FILS à l'ANGLAISE..............
Repost 0
Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 14:47

Complétant l'inventaire photographique de la collection nous avons choisi de faire cette petite vidéo à partir de photos faites par Louis notre Petit-fils qui, manipule aussi bien l'appareil que son VTT Trial.

Il y a dans ce montage quelques pièces dont nous n'avons jamais parlé ici mais,ce n'est que partie remise.

Repost 0
Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 14:56

Au moment où nos fêtons le Nouvel An Chinois ( année du Coq) parlons , d'une autre marionnette que nous venons d'identifier grâce aux fameuses photos mises en ligne par le MUCEM ( voir notre précédent article).

En effet cette marionnette est un "CHINOIS" comme on les imaginait il y a 90 ans . Le teint horriblement jaune, la natte très longue à l'arrière d'un crane chauve ( on se souvient des illustrations des BD de l'époque et même après -voir TINTIN- )

Ce Chinois évoluait dans le Théâtre LA COMEDIE DE GUIGNOL à Saint Mandé et fût utilisé pour le TOUR DU MONDE EN 80 JOURS par Paul PAPOT et Lucien DEUTCHLE . La tête de cette marionnette aurait été sculptée par ANDRE HARDY guignoliste de LA SOUPENTE A GUIGNOL . C'est une marionnette à gaine en  bois de tilleul ( tête et mains ) elle mesure 58 cm hors tout ( tête 18cm env.)

Si l'on observe les deux photos du MUCEM ( enquête Soulier 1844/1950  ref : ph 1944.129.169 et ph 1944.129 126 *), on remarquera que le vêtement sur la gaine de notre poupée est plus élaboré , ce qui induit un " rhabillage postérieur à la photo.

Nous cherchons des informations complémentaires sur la Comédie de Guignol , nous avons quelques pistes ,on en saura plus bientôt.

Dans quelques jours un autre article dévoilera un mystère polichinelesque celui là!

Un Chinois
Repost 0
Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 15:13

Une de nos occupations pour historier la collection est d'identifier nos marionnettes,de leur trouver une généalogie et un C.V. Il nous arrive d' avoir des informations sur les poupées lors de l'acquisition ,les vendeurs savent et nous donnent les tuyaux mais, bien souvent nous en sommes réduits à l'interprétation ou l'attribution sans certitude. Des recherches poussées nous ont quelques fois donné des résultats mais, c'est souvent le hasard qui nous apporte des pistes.

Témoin ce que nous avons découvert il y a quelque jours en fouillant les photographies mises en ligne par le MUCEM de Marseille sur son site : http://www.mucem.org/ .

Ce Musée qui garde les anciennes collections et archives de feu les ATP* possède les clichés pris entre 1944 et 1950 dans le cadre de la Mission photographique dans les THEÂTRES DE MARIONNETTES en France conduite par PIERRE SOULIER . Dans ces clichés nous avons découvert une tête de marionnette représentant un OGRE et provenant de la COMEDIE DE GUIGNOL Théâtre de Marionnettes fixe de SAINT MANDE dans les Yvelines ( à cette époque Seine et Oise ) . La photo en Noir et Blanc a été faite le 7/07/1944 par Dourdaine et Soulier. Elle correspond en tout point à une marionnette que nous avons depuis 1980. Achetée à Paris lors d'une grande foire antiquité à La Porte de Pantin.

Sur la photo en plus de la tête, la poupée a sa gaine en toile 'à matelas' ** il fallait donc poursuivre la recherche pour être sûrs de la filiation. C'est dans le livre "LES MARIONNETTES DU MONDE " Ed RMN PARIS 2008 que nous avons trouvé l'explication.

Le castelet de St Mandé d'abord tenu par PAUL PAPOT(1926/1937)  a ensuite appartenu à Mr et Mme DEUTCHLE (1937/1950) c'est chez DEUTCHLE que Soulier fît les photos . En 1950 le castelet est cédé au Dr BORDIER qui va l'exploiter.

On peut sans l'ombre d'un doute penser que BORDIER utilisera toutes les poupées de ce théâtre et habillera celles délaissées . C'est ainsi que de marionnette nue  elle s'est retrouvée vêtue. La tête date donc des années 30 ( ou avant si achetée à un autre théâtre ) les habits eux sont des années 50. La gaine en "toile à matelas" est en tout point identique à celle de la photo.

Ce dossier photos nous a réservé d'autres surprises on a identifié deux autres marionnettes ,on en causera bientôt.

Un OGRE identifié!!!!

* ATP Musée des Arts et Traditions Populaires qui était situé au Jardin d'Acclimatation à PARIS .

** Nous ne savons pas si nous pouvons mettre ici la photo de Soulier aussi nous conseillons à nos visiteurs de se  rendre sur le site du MUCEM à cette page : http://www.mucem.org/objet?uri=http://data.mucem.org/c/3012240

Repost 0
Published by Guignol-Madelon
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 11:57

Il y a longtemps que nous n'avions pas causé papier.

Trouvé hier dans une petite bourse aux livres ces deux images d' Epinal  mettant en scène POLICHINELLE.

On remarquera la façon ancienne d'orthographier le nom du bonhomme: L au lieu de LLE. Ces images étaient données dès le milieu du 19ème siècle (pour fidéliser la clientèle)  par les commerçants  . Les enfants en faisaient collection et avec les chromos publicitaires réalisaient des albums ou des classeurs qui sont aujourd'hui autant de témoignages de ce temps.

Un peu à la façon des cartes "foot" ou pokémon" il y avait des échanges et des échelles de valeur pour ces images. La fabrique PELLERIN à EPINAL ( qui existe toujours aujourd'hui ) était la plus célèbre mais l y avait aussi des imageries à Nancy, Paris entre autres. Les commerçants les plus à la page faisaient imprimer au verso de l'image la raison sociale du magasin certains même faisaient reproduire sur bois gravé la façade de la boutique, les moins riches utilisaient un tampon encreur pour se signaler.

Marchands de nouveautés, habits, quincailleries ,chaussures,pharmacies, épiceries et autres alimentaires,  tous utilisaient ce moyen publicitaire de proximité pour garantir leur "visuel".

La marionnette n'était pas oubliée dans les thèmes , en effet on rencontre pas mal de planches avec GUIGNOL, ARLEQUIN ,PIERROT et POLICHINELLE. Nous avons déjà publié ici  quelques photos de ces planches mais, nous n'avions pas montré:

- POLICHINEL Docteur 

et

-POLICHINEL et  Caporal

Ces images sont des "primes " de  deux établissement d 'Orléans et de sa Région les  ETS MAURICE GASSOT et les Grands Magasins SAINT MARTIN.

Nous reviendrons bientôt aux marionnettes , ce n'est que quelques jours de patience.....

Un peu de papier......................
Un peu de papier......................
Un peu de papier......................
Un peu de papier......................
Un peu de papier......................
Un peu de papier......................
Repost 0
Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 14:50

THALIE des champs de Foire ! Disait Charles  Nodier au sujet des marionnettes, la poupée dont nous allons causer ici est à la fois "des champs de foire" et des scènes théâtrales.

Cette marionnette à tringle et fils représentant une vielle femme est typique des poupées jouant dans les foires ou fêtes foraines au 19ème siècle.

Construite entièrement en bois ( tête,corps, pieds* et mains) avec des yeux de verre elle mesure 75 cm, un fil à chaque genou pour actionner la marche et, un fil à chaque poignet pour mouvoir les bras. C'est le mouvement de la tringle qui permettait le jeu du buste . Les habits semblent avoir été refaits il y a déjà longtemps mais, ne sont pas d'origine. On notera que les cheveux sont sculptés dans la masse et non rapportés comme c'est souvent le cas.

Si nous ignorons son parcours de comédien de bois, nous avons une certaine idée de sa "retraite".

Cette marionnette aurait été donnée à Charles DULLIN par la compagne d'Antonin ARTAUD , Génica ATHANASIOU . Conservée longtemps par Dullin ce dernier l'a offerte à son secrétaire Paul Louis MIGNON . Elle est restée dans la famille du célèbre critique jusqu'au mois de septembre dernier, date à laquelle elle est entrée dans la collection avec, trois autres poupées ( voir notre article http://guinolmadelon.over-blog.com/2016/11/que-devient-le-pere-noble.html ) .

Cette marionnette a donc commencé sa vie sur les champs de foire pour la continuer dans la grande famille du théâtre d'acteurs...

*dont un manque

THALIE....
THALIE....
THALIE....
THALIE....
Repost 0
Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 15:01

Il arrive encore que l'on découvre de belles marionnettes Liégeoises ,témoin ce Chevalier datant d'avant 1920 . Il est entièrement en bois la sculpture peu élaborée est cependant bien exécutée .

Mesurant 92 cm ( sans sa tringle) ,les vêtements d'époque sont en parfait état . Un détail peu ordinaire, la présence d'avants-bras en bois , d'habitude les bras de tissu sont cloués au poignets là, on a un avant bras sculpté où est attaché le bras en tissu. De toutes les marionnettes Liégeoises que nous avons ( environ une quarantaine) c'est la seule qui a cette particularité.

Nous n'avons pas identifié le Théâtre qui avait cette poupée ni le sculpteur auteur de ce Chevalier. Denis Fauconnier ( Docteur es Marionnettes de Liège) n'a pas pu nous aider. On cherche , si quelque visiteur de ce blog pouvait nous donner des infos nous sommes preneurs.

Comme cette poupée a du rester longtemps dans une collection ou n'a pas joué depuis des lustres, elle n'a pas subi le traitement réservé aux marionnettes actives ( à Liège tout au moins) ) : elle n'a pas été régulièrement repeinte et de ce fait a gardé sa patine ancienne . C'est tant mieux pour nous qui préférons les marionnettes non repeintes.

Chevalier Liègeois
Chevalier Liègeois
Repost 0
Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 15:34

Aujourd'hui Guignol et Madelon sacrifient à la tradition et souhaitent une Bonne et Heureuse Année 2017 à tous. Pour cela ils ont investi le castelet de GASTON CONY qui est dans la collection depuis 4/5 ans.

Les marionnettes utilisées sont celles de nos spectacles "Guignol" elles datent de la fin du 19ème siècle mais ont été rhabillées par MARTINE en 2013. Nous allons bientôt faire une nouvelle vidéo que nous montrerons ici A suivre donc...

En attendant BONNE ANNEE à TOUS !!

Repost 0
Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 11:28

Un nouveau personnage vient de rejoindre nos marionnettes. Le Père Noël par l'entremise de Fred et Angie a frappé fort en nous donnant un magnifique LAFLEUR  Picard  vraisemblablement d'AMIENS .

Ce Cabotan mesure 50 cm ( sans la tringle) il est en bois, les traits et la sculpture font penser à une poupée vers 1920/25 . Les mains  finement sculptées sont très expressives. Le visage et les yeux sont peints avec soin. Les vêtements d'époque sont en parfait état ,le chapeau tricorne couvre des cheveux naturels et le catogan est en cheveu naturels itou.

Peu de travail sur cette marionnette qui est très bien conservée , seuls les fils ( mains et jambes ) sont à rattacher.

Ce Lafleur est le 4ème de la collection . Merci à FRED & ANGIE pour cette trouvaille.

Rappelons la devise de LAFLEUR qu'il est bon de faire sienne: « Bien boire, bien manger et ne rien faire » .

Nous demanderons à notre Ami Jean Michel ANSARD ( maitre en Cabotans) de nous traduire cette phrase en pur PICARD.

 

LAFLEUR de NOËL !
LAFLEUR de NOËL !
LAFLEUR de NOËL !
Repost 0
Published by Guignol-Madelon
commenter cet article
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 15:16

Voici quelques semaines étaient dispersés à Lyon ,quelques souvenirs et documents de la famille NEICHTAUSER , continuateurs du GUIGNOL MOURGUET.

Nous avons acheté à cette vente  2 têtes de marionnette à gaine Lyonnaises, en bois de tilleul qui mesurent 22 cm se haut et ont ( chose assez rare) des yeux de verre.

Il y a une Femme ( sans doute une Madelon ) avec le buste sculpté et un Noir de belle facture. Ces marionnettes datent de la première moitié du  19ème siècle et sont restées dans le Théâtre ou dans les archives de cette grande famille jusqu'à ces jours derniers.

Ces marionnettes seront simplement dépoussiérées et resterons dans " leur jus" ( pas de gaine ni de vêtements) .

Ces nouveautés nous poussent à faire un inventaire des poupées,documents et objets "historiques" qui sont dans la collection, comme les marionnettes de LABELLE, celles des PAJOT WALTON'S ou le castelet de Gaston CONY par exemple.

Nous aurons l'occasion de développer cela ici bientôt. En attendant voici les têtes en question.

Vestiges historiques.
Vestiges historiques.
Vestiges historiques.
Vestiges historiques.
Repost 0
Published by Guignol-Madelon
commenter cet article