Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 09:19

Il y a déjà quelque mois un Lyonnais pure souche voulant rendre hommage à sa ville à décidé de se faire tatouer GUIGNOL sur le haut du bras. Pour ce faire il nous avait demandé quelques images de la collection pour faire son tatouage.

Ce qui  fût dit fût fait ( dixit La Fontaine) et une de nos images ( de celles qui sont en permance en bas de ce blog) a été choisie.

Quelque temps plus tard nous avons reçu le photo du tatouage ( bien réussi ma foi) et, avions proposé au Lyonnais d'en faire un article pour montrer les méandre des " rencontres autour de Guignol" .Accord donné pour l'article et, les occupations et la fainéantise aidant on a zappé le projet.

Voici donc le tatouage de GUIGNOL .

Espèrons que celui qui porte le Gône emblématique sur son bras lira ce post.

 

Guignol tatoué .

Un petit intermède avant de reprendre nos articles après notre voyage à Liège et de montrer les quatre nouvelles poupées rentrées dans la collection.

A suivre ......

Partager cet article

Repost 0
Published by Guignol-Madelon
commenter cet article

commentaires