Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 16:07

C'est sous ce titre que les auteurs de l'album permettant de faire un THEÂTRE de CARTON présentent l'objet. Voici in extenso ce texte ( qui comme tout les textes de l'album est typographié et semble composé à la main et non à la Linotype)

ALLER A GUIGNOL !...

Cette locution renferme pour le petit monde une grande somme de bonheur en perspective.C'est,pour les petits, une certitude de joie sans mélange , des éclats de rires sans fin et de cris joyeux poussés en choeur par toutes le jeunes poitrines. Pour les grands, le plaisir n'est pas moins certains car , pour les papas , les mamans, les grands frères ,sans oublier les grandes soeurs, quel charmant jeu que celui de faire naître chez les petits toute cette joie , le soir autour de la table familiale, en jouant pour eux ces pièces qui ont fait rire tant de générations et continuront à faire rire les enfant de leurs enfants, éternellement.

Dont acte !

ALLER A GUIGNOL !...
ALLER A GUIGNOL !...

Partager cet article

Repost 0
Published by Guignol-Madelon
commenter cet article

commentaires