Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 14:50

Dernière arrivée dans chez nous cette marionnette Allemande sans doute un KASPERL ,tête en bois de résineux de 16 cm très bien sculptée dans un seul morceau de sapin ou mélèze. Le bonnet, son pompon et les cheveux sont eux aussi sculptés, nous aimons bien cette manière de faire.

Il lui manque ses mains.

On remarquera aussi son sourire qui laisse apparaître des dents impressionnantes et ses oreilles peu discrètes. Cette marionnette s'approche de la caricature ce qui convient bien au personnage qui fait partie rappelons-le de la famille des POLICHINELLES. 

A en croire le vendeur cette poupée date de la fin du 19ème siècle.

Nous nous mettons à la recherche de mains pour que notre nouveau KASPERL soit fini. Souvent pour les marionnettes à gaine c'est ce qui fait défaut, il y a dans la collection trois ou quatre "manchotes" que nous aimerions bien terminer.

Une belle Allemande.
Une belle Allemande.
Une belle Allemande.
Une belle Allemande.
Une belle Allemande.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guignol-Madelon
commenter cet article

commentaires