Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

22 octobre 2019 2 22 /10 /octobre /2019 09:57

Dans notre article de dimanche dernier nous avons montré ANGELICA ,l'une des dernières rentrées dans la collection.

Comme toujours après quarantaine la marionnette est entièrement démontée ( avec mille précautions) et nettoyée. Nous n'allons pas revenir sur ce minutieux travail effectué par Martine les images de dimanche parlent d'elles même.

Cependant en démontant la perruque nous avons découvert que cette marionnette avait subi des transformations radicales il y a très longtemps ,en effet les cheveux sculptés sont ceux d'un homme. Au démontage des habits nous avons vu que la poitrine de la marionnette était un ajout de rembourrage cousu sur la corps. Mieux encore en retirant la jupe on a trouvé en dessous  un pantalon d'homme ( avec ses parements comme beaucoup de marionnettes "civiles" de Sicile) . Pas de doute alors ANGELICA avait changé de fonction au cours des temps et d'un homme devenue la guerrière que nous connaissons dans les Épopées.

En enlevant tous les vêtements la découverte fût encore plus surprenante, le corps se coupe en deux, jambes comprises et fait apparaître une blessure sanguinolente sur toute la longueur du tronc. Pour obtenir cet effet le manipulateur tire à l'aide d'une ficelle une grosse goupille de fer qui retient solidaire, par des anneaux le corps . De toute évidence avant d'être ANGELICA la poupée était un chevalier qui devait périr au combat.

On remarquera la "plaie" sur les images jointes.

Nous avons hésité longtemps avant de savoir si on lui donnait son aspect premier ( chevalier) ou si on laissait la transformation. Comme nous avions acheté une ANGELICA c'est sous cette forme que nous gardons cette marionnette, sachant qu'elle a des beautés cachées.

Ce type d'aventure nous conforte dans notre volonté de poursuivre malgré les vicissitudes notre collection. 

Dans l'ordre la tête, les anneaux, le corps coupé en deux, le corps attaché quatre photos d'atelier.
Dans l'ordre la tête, les anneaux, le corps coupé en deux, le corps attaché quatre photos d'atelier.
Dans l'ordre la tête, les anneaux, le corps coupé en deux, le corps attaché quatre photos d'atelier.
Dans l'ordre la tête, les anneaux, le corps coupé en deux, le corps attaché quatre photos d'atelier.

Dans l'ordre la tête, les anneaux, le corps coupé en deux, le corps attaché quatre photos d'atelier.

Partager cet article
Repost0

commentaires