Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

2 juin 2007 6 02 /06 /juin /2007 18:08

Une aventure guignolesque est arrivée au célèbre caricaturiste Alfred LEPETIT *. Il habitait LEVALLOIS - PERRET et un guignoliste ambulant jouait dans un terrain vague prés de chez lui, avec son ami MELANDRI ils s'arrétèrent pour regarder le spectacle au milieu d'un petit groupe de "gens du peuple"** ,de militaires et de gamins.En fait le montreur jouait une pièce traditionnelle de Polichinelle et ,comme Don Quichotte avec les Puppi, les spectateurs prirent à parti,Polichinelle,Le Gendarme,Le Juge , le Bourreau et, à force de projectiles finirent par faire sortir la tête du marionnettiste dans le cadre de scène Le montreur leur dit:"D'mande pardon la compagnie mais on est prié de ne pas jeter des friandises aux artistes",retournant dans ses dessous il reprit  le spectacle .
Le bourreau ressemblant à Badinguet*** LEPETIT lui jeta un trognon de pomme et la furie redoubla ,le castelet se renversa et la foule s'envola.LEPETIT aida le montreur à ranger son fourbis et lui offrit à boire. Cette histoire MELANDRI la raconte dans LA CHRONIQUE PARISIENNE en 1872 mais les illustrations sont de MOLOCH ,LEPETIT ayant sans doute décliné le travail ,on ne peut être juge et partie. Nous ,pour illustrer ce billet nous montrerons un Badinguet en Polichinelle et la bo000_1333.jpgucle sera bouclée.


















*Pour en savoir plus sur Alfred LEPETIT rendez vous sur le Blog
anti_bug_fck: caricaturesetcaricature.over-blog.com rubrique illustrateurs.

** C'est noté comme cela dans l'article de la Chronique parisiènne
*** C'est le surnom de NAPOLEON III

Partager cet article
Repost0

commentaires

gugnol et madelon 04/06/2007 12:12

C'est vrai pour l'ère industrielle mais aussi la censure,le fliquage rapproché, la sévérité avec la presse ,l'ouverture vers un capitalisme colonial et puis quand même les intrigues pour empêcher la REPUBLIQUE.

LUCQUIAUD 04/06/2007 00:03

Oui, la passion prend le pas sur la raison , mais le spectacle est pour les petits pas pour les grands , si sûrs de la des "cons" venus ...Badinguet ... Napoléon le "petit" ... 3ième du nom . On lui doit notre entrée dans l'ère industriellle ... c'est sûrement plus lourd de conséquence que la déroute de Sedan ... ou la "trahison" de Bazaine...Mais on en refera pas l'histoire ..Bien amicalement Farfadet ...

Santounette 02/06/2007 21:24

Quel joli blog et quelle originalité, je viens d'apprendre beaucoup de choses intéressantes sur les marionnettes, j'ai l'impression de revivre les moments magiques de mon enfance lorsque je regardais Guignol avec des yeux émerveillés. Bravo