Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 18:02

Cette fois c'est promis c'est le dernier article sur l'Imagerie populaire dite d'Epinal. Nous avons retrouvé en classant le polichinelle qui a déclanché tout ces bavardages: deux objets imprimé sur les marionnettes. Il s'agit d'un livre de colportage vers 1870 , portant sur la 1ère de couverture un superbe Polichinelle et d'une image à caractère politique de la même période . Pour clore ce sujet,un mot sur la manière d'imprimer ces images. Au début il y a une planche de bois dite de fil(coupée dans le fil du bois) souvent du poirier et qui est gravée en taille d'épargne (en enlevant ce qui sera blanc et en épargant les traits qui seront imprimés - c'est un peu comme pour les tampons encreurs-) cette planche est typographiée puis les couleurs,rouge,jaune,bleu,vert rarement plus sont appliquées au pochoir ( on a découpé dans du cuivre les trous pour passer les couleurs,, puis on frotte une brosse ronde ,souple enduite d'encre colorée sur la plaque posée préalablement sur la feuille dejà imprimée en noir à partir de la gravure initiale.On fera autant de de pochoirs et de  passages qu'il y a de couleursdans l'image) ce travail manuel explique les bavures (ça déborde) que l'on voit quelque-fois sur ces images. Plus tard on inventera une machine infernale qui imprimera seule les images.La gravure et les pochoirs étants eux toujours faits à la main. Dans certaines fabriques ,particulièrement à Liege et en Suisse on aura recours à la Lithographie.
Voilà qui nous emmène loin des marionnettes ,mais dès demain on y retourne.


Partager cet article

Repost 0
Published by martine et alain papet - dans collection de MARIONNETTES
commenter cet article

commentaires