Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

24 mars 2007 6 24 /03 /mars /2007 23:13

Pour continuer notre discussion sur le théâtres-jouets , voici quelques notes sur les théâtres d'ombres.

Arrivés sur le marché en même temps que les "guignols de table" ces jouets avaient la particularité de demander aux enfants un effort de soin infini pour le découpage des personnages et décors fournis avec le castelet ,on devait ensuite articuler les poupées en utilisant soit des attaches parisiennes ,soit de petits fils ressorts. Les tringles ou baguettes de manipulation étaient vendues avec le jouet.Il fallait aussi être très attentif avec la source de lumière placée derrière l'écran de toile huilée ; s'était souvent une flamme vive ( une bougie par exemple) et les risques d'incendie étaient présents. Mais foin de ces avatars, les enfants organisaient des séances magiques,racontant tour à tour :Le Pont cassé, les Aventures de Polichinelle, La Barbe Bleue,Cendrillon et même la Tentation de St Antoine ( on en sort pas...)Ces petits théatres étaient très bien fichus  et les accéssoires ou décors en ombre trés précis,certains possédaient aussi un truquage "magique" qui faisait défiler des couleurs et passer les scénes du jour à la nuit. Quelques-fois les séances étaient complétées par des projections de lanterne magiques.

L'avénement des appareils de projections cinématographiques de salon,style Lapierre ou Plank vont sonner le glas de ces petits théâtres ,une tentative sera faite par les Albums du Père Castor dans les années 50 mais qui fût battue par l'apparition du Cinébana (lanterne de projection pour vues fixes donnée par la marque Banania).

Nous avons dans les malles de notre exposition "LA MARCHE A L'OMBRE" quelques uns de ces petits théâtres (avec leur troupe) dont nous donnons ici quelques photos. 

Dans ce théâtre les trous faisaient passer des couleurs changeantes qui donnaient une impression de mouvement

Décor "à la chinoise" pour ce castelet de 1895

 

Le "KIT" et le théâtre monté.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires