Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 21:57

La  pièce du répertoire du Théâtre Guignol sans doute la plus connue est LA RACINE D'AMERIQUE.C'est un dérivé de cette pièce que nous proposons comme canevas.L'objet principal et qui réglera tout les problémes est un bâton (que Mourguet appellait "racine d'Amèrique").Dans la liste des accéssoires le bâton figure en première place.Le bâton de Guignol tout comme celui de Polichinelle ou la batte d'Arlequin est fendu en deux sur trois quart de sa longueur pour accentuer le bruit des coups.Dans certains castelets,surtout pour Punch,une plaque de métal est suspendue au montant et,le coup de pied du montreur  fait sonner la plaque au moment d'asséner le bâton.

La morale à coups de bâtons :Pochade en 1 acte, se passe dans la rue sur une place de ville ,avec la maison de Guignol dans les "découvertes",maison qui sera praticable par sa fenêtre.Les personnages sont:GUIGNOL, GNAFRON,MADELON,CANEZOU.

Canezou entre en scène,il a l'air d'arriver de voyage et se réjouit de retrouver Lyon.Il voudrait retrouver Guignol son ancien domestique.Arrive Gnafron qui chante ( un coup de beaujolais dans le pif) .Canezou lui demande ou est Guignol :"Mort" réponds Gnafron ou" plutôt enterré que j'veux dire " Canezou s'étonne de  ses propos,Gnafron explique "il est pire que mort,il est marié!"  et de developper les ennuis de Guignol à cause de Madelon.Canezou demande à Gnafron d'aller chercher Guignol,Gnafron refuse ,il a peur de Madelon.Il crie et Guignol apparaît à sa fenêtre ,il dit qu'il ne peux sortir "je suis puni".Canezou et Gnafron vont pour l'aider à sortir par la fenêtre ,Madelon sort avec un balais et chatouille Gnafron qui se sauve,Canezou est déjà loin...Restée seule Madelon crie aprés Guignol (qui repond à la cantonade),puis elle sort.Gnafron reussit à convaincre Guignol de se sauver et de rejoindre Canezou qui soit disant à trouvé dans ses voyages une racine de la Mere Hique qui adoucira Madelon.La fin et la morale de cette pièce tourne autour d'une sacrée râclée que Gugnol donnera à Madelon avec sa "racine".
Ce canevas qui ne pourrait plus aujourd'hui passer dans le public était joué dans les castelets de cafés Lyonnais pour les adultes,à majorité masculine, au milieu du XIXémé siècle.Nous le donnons ici à titre historique et sans arrière pensée aucune... 

GUIGNOL et son bâton

Partager cet article
Repost0

commentaires

guignol 14/04/2007 18:51

Nous avons bien spécifié à la fin du billet que nous donnions un canevas "Historique"

Marion 14/04/2007 13:49

Pas très galant Guignol .Je pense qu'un peu de douceur peut-être avec un bâton de réglisse serait mieux que cette racine de la MERE HIQUE!!!