Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 22:32

La manipulation des marionnettes à tringle (ce sera  celles utilisées pour Des Histoires de tous les Diables) se différencie par le type d'enscretement  Le fil darchal -simple morceau de fer qui traverse la tête etest relié au corps ,aucun autre lien relie le manipulateur à sa marionnette, c'est le movement du poignet et les saut sur le plateau qui donne la vie. Les 2 Tringles une dans la tête comme expliqué plus haut et une aux bras la deuxième main actionne le bras et l'autre le fil d'archal. Plus complexe le mèlange Tringles et Fils c'est cette manip. que nous montrons sur la photo, il faut "jongler" avec le fil pour les accessoires(souvent une épée) ou l'autre bras et la tringle pour le bras qui a le plus de mouvement.D'autres hibrides existent où l'on mixe palonnier tringles fils (c'est le cas du Lafleur Picard et de certaines poupées Tchèques par exemple -voir l'en tête du blog- ).

 

                      la manipulation de la tringle pour une marionnette de Catane

Il faut voir les bras posés sur la barre d'appui et imaginer le montreur plus haut

 

Partager cet article
Repost0

commentaires