Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 14:08

CHARLES MARTIN peintre parisien a exécuté entre 1930 et 1935 ses trois peintures sur panneau consacrées aux marionnettes. Ces trois oeuvres sont dans la collection depuis ce matin.

Nous ignorons si il en a fait d'autres sur le même sujet, mais ce qui est sûr c'est que cet artiste avait une certaine culture guignolesque.

En effet un des tableaux est intitulé GUIGNOLS PRIMITIFS et nous montre GUIGNOL,MADELON,GNAFRON et, CANEZOU qui comme chacun sait sont les premiers personnages de MOURGUET.

Au dos d'une autre ( ou l'on retrouve Guignol Madelon, Gnafron entre autres) il est inscrit au crayon LE POT DE CONFITURE ( pièce du répertoire s'il en est) et une réplique de cette pièce tirée d'Onofrio.*

Il y a en plus une peinture qui montre un Arlequin masqué titré :" Un bouquet pour Colombine".

Ce sont des peintures à l'huile dans le style voisin du décor de théâtre.

Peu d'information sur le peintre ( homonyme de l'illustrateur et publiciste auteur des gravures de Sous les pots de fleurs de Pierre Mac Orlan par exemple ) si n'est que l'adresse de son atelier ( là où ont été faits les tableaux) Rue du CHERCHE MIDI à PARIS. Cette rue n'étant pas très loin de l'atelier de Francis Raphard et aussi du théâtre du LUXEMBOURG peut-être a-t-il pris son inspiration là.

Avis de recherche donc!SAM_9173.JPGSAM_9175.JPGSAM_9179.JPG* Nous avons un panneau sur toile pour castelet forain qui annoçait cette pièce vers 1890 (voir nos albums photos module à gauche).

Partager cet article

Repost 0
Published by Guignol-Madelon
commenter cet article

commentaires

marion 07/12/2013 18:42


welcome!