Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 18:12

 

Nous avons souvent parlé ici de notre intérêt pour la presse illustrée satirique . Nous venons de dépouiller 6 volumes du Journal LE FANTASIO et surprise, dans le numéro 162 du 15 Avril 1915 nous trouvons cette photographie* où l'on voit le Président POINCARRE assister à une représentation du GUIGNOL DES CHAMPS ELYSEES debout au milieu des enfants. Nous pensons que pour se changer les idées et oublier un peu la guerre le Président est venu en voisin voir LABELLE dans ses oeuvres et s'amuser aux jeu de marionnettes. Guignol a du rosser le Gendarme sous les yeux de la plus haute autorité de l'Etat...

" Pour sacrifier au patrimoine folklorique" du Théâtre de Labelle nous donnons ici cette photo.On connaissait les cartes postales montrant ce théâtre mais pas cette image.Le Théâtre avait fermé suite aux événements et venait de réouvrir.SAM 8471-001

 * Fantasio publie des dessins en phototypie mais peu de photographies reproduites.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guignol-Madelon
commenter cet article

commentaires