Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 14:24

 

On a parlé de ces personnages dans notre dernier billet ( voir GUIGNOL & POLICHINELLE ensemble) et, bien des visiteurs de ce site voudraient voir un peu leur bobine.

  Dans la tradition Guignol comme Polichinelle sont mariés et, on connait le nom de leur femmes Madelon et Judy . Là dans notre livre à système l'auteur utilise un terme générique relayant ces personnages à un second rang,ce qui est une hérésie, ni Guignol ni Polichinelle ne peut exister sans la complicité de leur femme. Madelon comme Judy sont indispensables à l'action.

Nous répondons donc à la demande en montrant ici deux photos des dites Madames.

SAM_8133.JPGSAM 8135

 Madame Guignol à gauche et Madame Polichinelle à droite

 

La préparation d'un travail ,loin de la marionnette ( ALAIN bosse pour le 8 février une conférence sur le VELO) , nous a fait retarder nos réponses merci de nous en excuser . Autre chose nous venons de dépasser les 40.000 visiteurs sur ce site MERCI à TOUS!

Partager cet article

Repost 0
Published by Guignol-Madelon
commenter cet article

commentaires