Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 17:42

Comme les marionnettes à  transformations ( qui manquent dans la collection ) les marionnettes à systèmes , utilisant soit des mécanismes compliqués soit des jeux de fils et de ressorts sont des poupées typiques des intermèdes.

Utilisées souvent par les marionnettistes de la foire * elles existaient aussi dans les théâtre fixes . C'est le cas de celle qui est actuellement en chantier de rénovation chez nous. Provenant comme JACQUES L'ENFLE (dont nous avons parlé dans un de nos derniers article ** ) du THEATRE DE FRANCOIS CRETEUR A ROUBAIX vers 1856 , ce personnage est un homme , muni de paupières mobiles, de la langue qui se tire et d'un curieux système dans le torse ,permettant d'ouvrir une trappe. Nous pensons qu'il devait sortir quelque chose de cette boite ( un coeur en tissu et ressort " à la diable " ???) 

mais ce n'est pas sûr.

Cette marionnette avait quelques " manques"  : pieds, avants bras et mains que nous avons reconstitués en s'inspirant du Jacques . Elle mesure 75 cm environ et est  en bois, tilleul pour la tête et les membres, bois de caisse ( on trouve même des traces de tampons encreurs sur le bois) pour le corps et, les paupières  en métal .  Cette poupée n'avait que des lambeaux de vêtements .Martine a reconstitué ses derniers avec du "vieux tissu " .

Le chantier avance et les mécannismes fonctionnent ,reste la perruque ,le chapeau et bien entendu tout l'ensecretement. Pour ce dernier ; il y a débat :fils seuls ou fils et tringle , les traces d'attaches nous laissent songeurs....


En illustration de tout ça, la marionnette en chantier. Dès qu'elle est finie on en reparle.


SAM_9592-001.JPG

Dans son jus.

SAM_9652-001.JPG

En cours de rénovation.


* On peut voir de ces poupées au Musée du Théâtre forain d'ARTENAY http://www.musee-theatre-forain.fr/

** Voir cet article: Jacques l'Enflé....


Partager cet article
Repost0

commentaires