Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 13:22

Il est des découvertes insolites dans le domaine de: " marionnette et littérature" . Nous avons trouvé dans une curieuse revue qui a paru en 1889 et 1890 : LA VIE POUR RIRE Editée par DENTU à PARIS un texte de CATULLE MENDES  qui joue encore une fois l'ambiguité des utilisations du vocable marionnette et des mots dérivés . La REVUE POUR RIRE est constituée de plusieurs textes et poèmes confiés aux écrivains en vogue à l'époque ( THEODORE de BANVILLE, ARMAND SYLVESTRE , JEAN RICHEPIN , OCTAVE MIRBEAU etc...) . Ces texte sous de couverts anodins sont souvent grivois au second degré . C'est l'exemple de ce  poème "marionnettistique " que l'auteur appelle un RONDEL:

Pour divertir MARION

Je suis ton pantin

O marionnette

Tu n'est pas honnête

Je suis libertin

 

La gloire? un potin;

La vertu ? sornette

Je suis ton pantin ,

O marionnette!

 

J'eus le front hautain!

Fais en chansonnette

Tinter ma sonnette

Sous ton doigt mutin

Je suis ton pantin!

Catulle Mendes

Nous laissons le soin à nos visiteurs de ...   décrypter ce texte , en tous cas nous ça nous a amusé.

La REVUE POUR RIRE était aussi illustrée de petits culs de lampe de  GREVIN et d'une première page de LUCIEN METHIVET ( représentant un théâtre de marionnettes à tringles.)

SAM_8753.JPG

Partager cet article
Repost0

commentaires