Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 16:30

Bien que nous ayons déjà quelques images de ce théâtre c'est la première fois que nous dénichons un document photographique ( en l'occurence une carte postale) où l'on trouve l'intitulé: THEÂTRE LABELLE .

Il s'agit d'une carte postale datée du 1er Avril 1905 .Cette carte n° 729 de l'éditeur "ND photo": pour  la série SCENES PARISIENNES montre ,comme on peut le voir sur la reproduction jointe ,Guignol( muni d'un balai de bouleau à la place de son traditionnel bâton  ) et trois comparses ( le Gendarme  est coiffé d'une gamelle,d'un seau ou d'un abat jour ?.. ) qui évoluent dans une scène d'interieur .

 Le gros plan montre aussi la beauté  de la façade du castelet .

 

Au verso de la carte  un enfant a écrit : J'AI BIEN RI A GUIGNOL.

Plus que le document historique lié à des objets de la collection ( les marionnettes de Labelle) c'est ,le "touchant" de ces quelques mots d'enfant qui font l'intérêt de ce document.SAM_9153.JPGSAM 9155

Partager cet article

Repost 0
Published by Guignol-Madelon
commenter cet article

commentaires