Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

25 novembre 2019 1 25 /11 /novembre /2019 14:43

Il s'appellent RENAUD,ALLARD,GUICHARD,RICHARD. Ils sont les fils du Duc AYMON ,vivent à la cour de Charlemagne et sont de vaillants Chevaliers. Au cours d'une partie d'échec RENAUD blesse mortellement Berthelet le neveu de Charlemagne. L' Empereur leur voue alors une haine tenace. Obligés de fuir sur leur cheval-fée BAYARD* ils sont poursuivis par l'Empereur. 

C'est toute cette épopée qui est racontée dans le spectacle de marionnettes . ( Liège entre autres ) .

Il n'est donc pas rare de trouver un ou plusieurs fils Aymon en marionnette ( la collection en compte quelques uns). Pour le cheval là c'est plus dur mais qui sait ça viendra....

Nous avons la chance d'avoir trouvé Le Duc Aymon et ses quatre Fils, belles marionnettes Liégeoises,sculptées fin  des années 70 par le grand JOSE MAQUET .**

Entièrement en bois pour le corps les jambes,les mains, la tête très bien sculptée, peintes avec soins habillées de riche façon ces  marionnettes mesurent: 90 cm pour le Duc et 85 cm pour les Fils.

Sur notre image les 4 Fils Aymon sont les marionnettes à gauche.

Un détail couleur locale dans le vieux quartier des bords de Loire à Orléans il y a une rue des 4 Fils Aymon .

 

* BAYARD est un cheval à 4 places

** Nous avons eu la chance de rencontrer et de voir jouer plusieurs fois José Maquet un vrai plaisir que cet homme.

 

 

Les quatre Fils AYMON
Les quatre Fils AYMON

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 14:58
Coucou Tchantchès

Saluons ainsi un nouveau venu ( ou presque...)

Nous avons toujours recherché les marionnettes Liégeoises et, en voyage à Liège en Juin dernier nous avons trouvé au Marché aux Puces du Vendredi matin ce beau TCHANTHES.

Bien entendu il n'est pas de ces plus anciens ( sans doute fin 20ème) mais il est tout à fait dans la tradition.

Entièrement en bois, 76 cms de haut , des habits de toile et drap avec un foulard comme il se doit. On remarquera que les sabots presque toujours utilisés pour chausser Tchantchès sont ici très "fantaisie".

Nous ne connaissons pas le sculpteur mais, comptons sur nos visiteurs Liégeois pour nous éclairer.

Comme cette marionnette n'a pas encore été nettoyée  et donc pas encore photographiée sur toutes ses coutures nous n'avons que cette image à fournir.

Le prochain article parlera encore de marionnettes de Liège A suivre....

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2019 2 29 /10 /octobre /2019 09:48
Polichinelle et le chat

Il arrive quelques fois que nous trouvions des objets étonnants, celui que nous montrons ici,est plus en rapport avec le théâtre d'acteurs que des marionnettes mais il met en scène POLICHINELLE, accompagné d'ARLEQUIN et de PIERROT. Cette scène pourrait très bien sortir d'une pièce de DURANTY . On peut aussi imaginer que le chat serait un vrai chat,comme on voit un vrai chien Toby dans les pièces de PUNCH et JUDY.

Passons , n'élucubrons pas trop et revenons à notre image. C'est une plaque en fonte de fer polychrome  datant du milieu 19ème . Elle mesure 40/25 cm . Les personnages au premier plan, comme le décor du fond , sont en demi ronde-bosse . 

On y voit les trois compères attirer dans un  guet-apens un chat noir ( on remarquera la batte de Polichinelle bien cachée derrière son dos). On devine la suite de l'histoire : La Mère Michel cherchera  longtemps son chat.

Traitée à la manière des images d’Épinal cette scène est typique de l'iconographie populaire de l'époque.

La plaque va rejoindre les "objets dérivés" dans la collection.

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2019 2 22 /10 /octobre /2019 09:57

Dans notre article de dimanche dernier nous avons montré ANGELICA ,l'une des dernières rentrées dans la collection.

Comme toujours après quarantaine la marionnette est entièrement démontée ( avec mille précautions) et nettoyée. Nous n'allons pas revenir sur ce minutieux travail effectué par Martine les images de dimanche parlent d'elles même.

Cependant en démontant la perruque nous avons découvert que cette marionnette avait subi des transformations radicales il y a très longtemps ,en effet les cheveux sculptés sont ceux d'un homme. Au démontage des habits nous avons vu que la poitrine de la marionnette était un ajout de rembourrage cousu sur la corps. Mieux encore en retirant la jupe on a trouvé en dessous  un pantalon d'homme ( avec ses parements comme beaucoup de marionnettes "civiles" de Sicile) . Pas de doute alors ANGELICA avait changé de fonction au cours des temps et d'un homme devenue la guerrière que nous connaissons dans les Épopées.

En enlevant tous les vêtements la découverte fût encore plus surprenante, le corps se coupe en deux, jambes comprises et fait apparaître une blessure sanguinolente sur toute la longueur du tronc. Pour obtenir cet effet le manipulateur tire à l'aide d'une ficelle une grosse goupille de fer qui retient solidaire, par des anneaux le corps . De toute évidence avant d'être ANGELICA la poupée était un chevalier qui devait périr au combat.

On remarquera la "plaie" sur les images jointes.

Nous avons hésité longtemps avant de savoir si on lui donnait son aspect premier ( chevalier) ou si on laissait la transformation. Comme nous avions acheté une ANGELICA c'est sous cette forme que nous gardons cette marionnette, sachant qu'elle a des beautés cachées.

Ce type d'aventure nous conforte dans notre volonté de poursuivre malgré les vicissitudes notre collection. 

Dans l'ordre la tête, les anneaux, le corps coupé en deux, le corps attaché quatre photos d'atelier.
Dans l'ordre la tête, les anneaux, le corps coupé en deux, le corps attaché quatre photos d'atelier.
Dans l'ordre la tête, les anneaux, le corps coupé en deux, le corps attaché quatre photos d'atelier.
Dans l'ordre la tête, les anneaux, le corps coupé en deux, le corps attaché quatre photos d'atelier.

Dans l'ordre la tête, les anneaux, le corps coupé en deux, le corps attaché quatre photos d'atelier.

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2019 7 20 /10 /octobre /2019 14:47

Bien que nous ayons pas mal de marionnettes Siciliennes ,celles originaires de CATANE sont bien plus rares et difficiles à trouver. Les PUPI de Catane existent en plusieurs dimensions mais la moyenne est d'environ un mètre/un mètre dix. Cependant certains théâtre ,au 19ème siècle utilisaient des marionnettes de très grande taille ( entre 1m.30 et 1m.50) .Nous avons déjà parlé ici de ces Pupi à l'occasion de l'acquisition de deux têtes il y a 5/6ans et surtout du CHARLEMAGNE en Juin 2018.

Très proches dans leur morphologie des marionnettes des autres villes de Sicile les "Catane" sont reconnaissables par le fait que les genoux sont fixes ( pas de rotule) .On raconte que la marionnette de Catane ne plie jamais les genoux même devant Dieu.

Bref, venons en à ANGELICA cette grande marionnette arrivée au milieu de l'été chez nous ( à la suite d'un contact Over-Blog). Elle mesure 1mètre 35 ( sans la tringle) pour 35 kilos ( avec la tringle). Elle est en bois pour, la tête , le corps,son ossature et les membres mais ,les jambes et le tronc sont renforcés de crin et de vrillions ,recouverts de toile peinte. Les cheveux sont en crins de cheval montés sur un support de toile. Les traits sont peints ( yeux bouches sourcils) .

Martine a dû faire preuve d'un doigté chirurgical pour nettoyer la couche de badigeon qui recouvrait le visage afin de retrouver sa patine.

Les vêtements de coton,de velours, galon or et soie étaient seulement sales et défraîchis  une savante coloration à la teinture végétale et au pinceau leur redonne de l'éclat ( Merci Claude LEPOITEVIN pour tes conseils d'ancien teinturier de l'Opéra de Paris)

Cette marionnette datant de la fin du dix neuvième siècle est une pièce unique qui nous a réservé bien des surprises en la nettoyant mais, cela est une autre histoire que l'on développera dans les jours prochains.

Les illustrations montrent ANGELICA "finie"

ANGELICA Marionnette de CATANE. Chapitre I
ANGELICA Marionnette de CATANE. Chapitre I
ANGELICA Marionnette de CATANE. Chapitre I

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2019 6 19 /10 /octobre /2019 10:44

Depuis notre dernier article en mai dernier ,si nous avons négligé d'en parler ici ( que l'on nous pardonne),nous n'avons pas abandonné la collection pour autant et avons apporté à celle ci de nouveau éléments.

Plusieurs marionnettes Liègeoise ( dont 5 de José Maquet)

Une très importante marionnette de Catane (Angélica )

Des objet "marionnettes" comme cette plaque Polichinelle et un casse noix Kasperl.

En plus nous avons reçu en cadeau 3 superbe linogravures de Benjamin GUYET éditions de l'ETAU merci à lui.

Nous avons donc de quoi alimenter ce blog, muet depuis trop longtemps.

Promis nous allons développer ces "trouvailles" dans les jours qui suivent.

Merci de parler de ce blog autour de vous.

 

 

Les affaires reprennent.
Les affaires reprennent.
Les affaires reprennent.
Les affaires reprennent.
Partager cet article
Repost0
8 mai 2019 3 08 /05 /mai /2019 17:38

Nous avions déjà quelques marionnettes à fils* venant d'Angleterre voici de nouvelles poupées d'outre Manche qui vont bien compléter la série.

Deux jolies Dames de l'époque Victoria? elles sont  à fils mais  malheureusement n'ont plus leurs contrôles. Mesurant  chacune 65 cm: tête , mains, pieds en bois ,elles ont la particularité d'avoir les cheveux sculptés avec un beau chignon torsadé sculpté lui aussi. Les yeux sont peints et le maquillage fait "à l'huile" est très discret. On remarquera aussi sur l'une de très belles parures en jade.

Les vêtements sont luxueux ( soie et satin ) les robes sont gonflées par des jupons en tulle empesé. Elles ont aussi de charmantes chaussures en cuir très réalistes. Bref de jolies femmes du monde portant la "mode" avec élégance.

Ces deux marionnettes ont rejoint la collection il y a quelques temps ( nous avons pas trop de courage en ce moment pour décrire nos achats que nos lecteurs nous pardonnent).

Nous attendons les documents précis pour "finir" le PANTALEON et nous en donnerons bientôt description.

Actuellement nous faisons un gros travail d'inventaire et listons toute la collection pour numériser les choses ceci explique notre éloignement du blog.

En images nos deux "Belles Anglaises".

* Un Clown et un Bobby

Deux belles Anglaises
Deux belles Anglaises

Partager cet article
Repost0
8 mars 2019 5 08 /03 /mars /2019 11:13

C'est comme ça que l'on décrivait dans le catalogue de vente cette belle marionnette; sûrement foraine et datant de la fin du 19ème siècle  qui, malgré les années a gardé sa beauté.

Il s'agit d'une marionnette à 12 fils dont le corps entièrement en bois est cependant , ( pour la poitrine ) recouvert de carton pâte, les jambes,les bras, mains et tête  en bois également .

Elle a des yeux de sulfure et des cheveux naturels. Le maquillage est très bien conservé. La robe d'un seul tenant est en soie noire recouverte de perles en verre et jade. Martine a consolidé le tissu et les parements ,reste à faire l'ensecrètement ( nous avons l’attelle).

Elle devait jouer dans un théâtre de foire les femmes riches et élégantes .

Cette marionnette  provient comme la Ballerine de la collection SUFFRAN .

Martine va nettoyer  le beau PANTALEON digne d'un dessin de Maurice Sand et provenant de la même collection, nous en  montrerons des images ici bientôt.

 

Une Elégante à fils

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2019 5 11 /01 /janvier /2019 15:52

Parmi les marionnettes de la collection Suffran, il y en avait une notée " à remonter" sur le catalogue de la vente. Après un gros travail de nettoyage, de traitement contre les bestioles xylophages et de remise en état, la marionnette est "remontée".

C'est une belle Ballerine ou Danseuse, personnage incontournable des marionnettes  foraines. Avec ses yeux de verre, ses cheveux naturels, la tête , le corps ,les mains et les jambes entièrement en bois elle a tout d'une pièce d’exception.

C'est une marionnette à fils qui se meut par huit fils ( on a vu ça en comptant les points d'attaches bien conservés) elle mesure 70cm . On peut sans trop se tromper dater cette Danseuse de la moitié du 19ème siècle.

Nous l'avons eue en 2 bouts, les jambes d'un côté ,le corps et la tête de l'autre. Cette grande " blessée" est celle que Martine a voulu travailler tout de suite et, en enlevant les tissus des jambes on a vu les dégâts, les cuisses étaient entièrement rongées par l'usure et les insectes . Heureusement un maitre tourneur a réussi l'exploit de refaire les cuisses à l'identique ( merci Jean Marc).

Après bien des heures les jambes furent réparées et repositionnées au corps. Restait à trouver un tutu et retaper le juste au corps , comme d'habitude Martine à fait merveille. Elle a aussi recousu les petits chaussons qui avaient souffert du temps.

Bref la poupée est présentable ,il ne reste plus qu'à l'ensecreter mais gros débat sur l’attèle en effet dans le lot il y avait deux marionnettes et une seule attèle alors....

En image quelques étapes de la remise en forme de la Ballerine.Danseuse.

Ballerine ,Danseuse....
Ballerine ,Danseuse....
Ballerine ,Danseuse....
Ballerine ,Danseuse....

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2018 1 17 /12 /décembre /2018 10:16

Or donc, samedi dernier nous avons assisté ,un peu stressés , à la vente de la collection de Jouets de MICHEL SUFFRAN écrivain et esthète Bordelais. 

Dans cette vente dirigée par la salle Jean Dit Cazeau et Associés sous l’œil expert de Jean Claude Cazenave, une vingtaine de lots avec des marionnettes dont de superbes gaines ( qui restent à Bordeaux chez Dédé Guérin marionnettiste célèbre ) et, surtout de grandes poupées à fil et à tringles souvent Italiennes en tout cas Européennes  ( nous allons décrire tout ça bientôt ici). Ces marionnettes de grande qualité, véritables pièces de musée datent d'avant 1914 .Nous avons pu acheter  la plupart.

Onze nouvelles marionnettes entrent donc dans la collection. Bien sûr il y a du travail de nettoyage et surtout de dépoussiérage mais dans l'ensemble ses poupées sont bien conservées.

En illustration des images de l'exposition à la salle des ventes ,nous n'avons pas encore pris le temps de faire de meilleures images à la maison.

Le Père Noël est arrivé avant l'heure.

Vente à Bordeaux.
Vente à Bordeaux.
Vente à Bordeaux.

Partager cet article
Repost0