Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 16:54

Avant de montrer ici notre dernière acquisition ( elle n'est pas encore arrivée jusque chez nous) voici,des nouvelles de la marionnette LIEGEOISE: un Soldat TURC dont nous avons parlé en Mai dernier. (http://guinolmadelon.over-blog.com/article-tete-de-turc-117731579.html) .

Le chantier de restauration  a repris après une vrai quarantaine, l'état désartereux des pièces en bois nous a obligé à éloigner cette superbe marionnette des autres.

Martine avait entrepris dès notre retour de vacances une série de travaux , principalement en traitant trou par trou à la seringue les  centaines de niches des xylophages,puis pour les parties démontables et sans métal un séjour au micro ondes a complété le traitement.

 Après observation minutieuse ( parties en bois posées sur un linge blanc, pendant un mois  pour voir si la sciure n'existait plus), la restauration a  pu commencer.

-Curetage des parties irrécupérables et "prothèses" en bois de tilleul pour consolider une jambe ,ensuite pate à bois maison pour boucher les trous de vers .

- Petites retouches de peinture dans la couleur d'origine en respectant les tons.Les pièces sont alors remontées.

-Habits nettoyés recousus et remontés.

 La marionnette est enfin cirée à la popote et lustrée.

Voilà le résultat de pas mal de jours de boulot.Manque les mains qui sont en cours de séchage .SAM_9128-001.JPGAprès ce travail Martine a juré de ne plus jamais acheter une marionnette en si mauvais état

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 15:50

Trouvé hier au salon des vieux papiers de Champerret une affiche des MARIONNETTES A LA FRANCAISE de GASTON BATY.

Nous reviendrons en détail sur ce maître du Théâtre et de la marionnette, mais, pour l'heure voyons cette affiche.

Signée André Edouard MARTY ( 1882/1974) cette affiche imprimée par MOURLOT ( Le lithographe de Picasso  ) est une lithographie en couleur dans les tons pastel et avec une typographie simple . L'affiche résume les "canons" de cet art: visible, lisible, parlante.

On y voit le personnage principal des pièces de BATY , JEAN FRANCOIS BILLANBOIS dit PARIS FLEUR AU BEC ,compagnon menuisier du Devoir de Maitre Jacques évoluer dans un décor exterieur sobre. Billenbois porte les attibuts de son état ( Chapeau, rubans,canne) .

Le graphiste souligne le personnage ( coupé au dessous de la la taille) d'un large trait noir qui symbolise la bande du castelet et affirme le fait que LES MARIONNETTES A LA FRANCAISE de GASTON BATY sont bien des marionnettes à gaine.Cette affiche date des années 1944/45 ( Baty est mort en 1952)

Comme quoi avec peu de signifiant on peu dire beaucoup de choses !SAM 9106-001

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 18:43

Nous avons déjà parlé ici de ces marionnettes d'ombres ( plus proches du divertissement que du spectacle ) et, qui firent fureur dans les salons au 19 èmè siècle.

 Nous venons de trouver quelques-unes de ces silhouettes et, dans le lot il y avait GUIGNOL, reconnaissable à son chapeau bicorne et son" sarsifi" *.

Pour ces ombres c'est la lumière qui dessine le sujet, elles fonctionnent comme un pochoir ( des ceux que l'on voit faits par les grapheurs)

Cette technique  permet de faire vibrer l'image et de donner, par diffraction , des nuances sur les bords de découpe .

 Cependant il est impossible de donner du mouvement** à ces silhouettes ce qui en restreint les effets.SAM 9051-001Guignol en ombre blanche projetée sur l'écran.SAM_9058.JPGLa silhouette  en carton ( on notera que , en utilisant du carton blanc on augmente les effets de vibration de la lumière)

* Guignol appelle sarsifi son catogan .

** Seuls les mouvements d'avant en arrière (  l'ombre plus ou moins proche de la source lumineuse qui permet de grossir ou de dimunuer la silhouette sur l'écran) et les mouvements lateraux peuvent donner l'illusion que la poupée bouge.

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 16:11

Pour les étrennes "fin de siècle" la Maison Aristide BOUSSICAULT "AU BON MARCHE" publie  un mini catalogue (1 cm/ 16cm) *

.C'est une publicité pour des Jouets et des cadeaux qui sont "en promotion" tout le mois de Décembre.

Ces catalogues complétaient ceux plus importants édités par le magasin au grands événements saisonniers ( Blanc, Bains de mer, Rentrée...), celui ci est amusant car en plus des pages catalgue il y a une historiette mettant en scène POLICHINELLE et GUIGNOL .La première page de couverture montre un beau castelet intitulé THEATRE GUIGNOL . Nous ne reviendrons pas sur la confusion entre Polichinelle et Guignol fréquente à cette époque mais, nous regarderons le graphisme des personnages , Si Polichinelle lui,  garde son aspect traditionnel Guignol n'a rien du personnage vu dans les théâtres de marionnettes, casquette à pont des Apaches, blouse ample et foulard des voyous,  Desmoulin le graveur n'a sans doute jamais mis les pieds à Guignol! On y voit aussi La Mére Michel, son Chat et le Gendarme qui sera rossé comme il se doit.

Ce petit document (que nous avons sauvé de la colle d'un album de chromos ) complète nos archives .

En voici quelques images.

SAM_9042-copie-1.JPG

SAM 9044 

*Ce document n'est pas daté mais en observant bien les images ( par exemple un"coupé" automobile dans la première image en couleur) on peut sans trop s'avancer voir ça vers 1900/1905.

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 13:33

En enlevant  de son support, le projet d'affiche du THEATRE des ENFANTS Place des Vosges , nous avons trouvé au verso la date de création de l'affiche. Il s'agit de 1952 on ne s'était pas trompé dans la datation.

Il nous reste à trouver l'auteur .Les recherches se poursuivent.

SAM_8791-001.JPG

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 13:06

Après quelques semaines de vacances, nous reprenons le cours de nos informations Marionnettes.

Peu de trouvailles depuis le début d'Août, nous espèrons beaucoup dans les grandes foires d'automne ,enfin on verra bien.

Nous avons  cependant  rentré ,un projet d'affiche non signée pour le THEATRE DES ENFANTS de la place des Vosges à PARIS. Ce document doit dater des années 1950/55 et montre des marionnettes à fils . C'est une gouache( ou une aquarelle) sur papier de 50/60 environ.

Nous connaissions Place des Vosges un Théâtre de GUIGNOL dans une librairie ( qui vers 1970 était déjà inutilisé) ,bien qu'étant rentré dans ce castelet pour le visiter nous ne nous souvenons plus si il était transformable pour la manipulation " par dessus". L'annuaire des spectacles de des années 50 ne mentionne rien . Il s'agit peut-être d'un événement ponctuel.

Enfin nous montrons ce document et si quelque visiteur pouvait nous donner de informations ce serait bien. Merci d'avance.SAM_8789-001.JPG

Partager cet article
Repost0
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 14:23

Ou plutôt début de siècle car, c'est dans le numéro 76 du 3 Juillet 1904 que l'on peut lire dans la revue LE PARIS QUI CHANTE * un article sur un numéro de Music'Hall : LES MIRMIDONS comédiens,marionnettistes .

Ces artistes qui se produisent aussi bien au FOLIES-BERGERE qu'à l'OLYMPIA se servent de fantoches tout ce qu'il y a de plus traditionnels . Les marionnettes , comme le spectacle sont créés par DE LAQUIS . Plusieurs commédiens manipulateurs prêtent leur tête aux marionnettes.Le rédacteur de cet article rare ( c'est la première fois que l'on trouve une  trace critique de ce genre de spectacle) écrit :" Un théâtre minuscule ,sans décors ni accéssoires à peine plus grand qu'un Guignol d'enfant" puis il poursuit plus loin:" Quand le rideau se lève ,on aperçoit ,se détachant sur fond sombre,deux têtes expréssives surmontant des corps minuscules".

C'est là tout l'art du Fantoche. Le texte évoque ensuite la déxtérité des acteurs, leur qualité de chanteurs et la drôlerie des saynettes.

L'article illustré de 7 photos se termine par un encouragement à aller voir ce divertissement .

 

En ce moment c'est vrai nous ne trouvons que de la documentation papier ( ce qui est bien pour la recherche) nous espèrons que bientôt on pourra montrer ici de nouvelles marionnettes.

Voici en image la page du journal.SAM_8796-001.JPGSAM_8797-001.JPG*Le PARIS qui CHANTE journal crée le 24 Janvier 1903 par le chanteur comique troupier POLIN estune revue hébomadaire spécialisée dans la chanson, les concerts,les cabarets artistiques,les théâtres et les music'halls.

Partager cet article
Repost0
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 18:23

Après une ou deux recherches nous pouvons donner, non la date du texte d'Anatole France (sujet de notre notre dernier billet ) mais au moins par recoupement la date de la représentation du GUIGNOL DES CHAMPS ELYSEES à laquelle FRANCE et sa fille SUZANNE ont assité. 

La fille de France( Suzanne) est née en 1881 et il est dit dans le texte:"... Suzanne du haut de ses 6 ans..." c'est donc en 1887 que le père et la fille sont allés à Guignol.

Nous continuons à chercher la date de publication du texte ( il y a bien Un livre de Suzanne mais ce texte n'est pas dedans)

A SUIVRE  ........

Partager cet article
Repost0
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 15:54

Trouvé dans le Journal " LES" ANNALES " de décembre 1924 et consacré à l'ENFANCE un texte d'Anatole FRANCE ( décédé le 12 Octobre de la même année) où le PRIX NOBEL de LITTERATURE 1921 décrit son admiration devant un spectacle donné, au GUIGNOL des CHAMPS ELYSEES ( GUIGNOL ANATOLE dont nous avons souvent parlé ici) .

Ce texte est, pour le journal, illustré par PIERRE LISSAC mais n'est pas daté. Le chapeau de la rédaction fait seulement mention d'un texte peu connu de FRANCE.

L'auteur commence son récit par cet aveu:

" Hier j'ai emmené Suzanne à Guignol. Nous y prîmes beaucoup de plaisir; si j'étais auteur dramatique, j'écrirais pour les marionnettes" .

 Ce texte qui fait l'éloge du spectacle et décrit le plaisir de Suzanne (6 ans) , nous noterons  qu'Anatole FRANCE dit, en détaillant l'aspect du Guignol de LABELLE que contrairement au Guignol de LYON il ne "portait ni souquenille de serge marron et bonnet des Brotteaux mais un habit vert et bicorne noir dans la vieille tradition du Guignol Parisien".

A noter que nous possèdons dans notre bibliothèque un livre ( sur le rire et la caricature) qui a appartenu à ANATOLE FRANCE comme l'atteste la dédicace de l'auteur du dit bouquin

Pour illustrer ce billet deux des illustrations de P.LISSAC.SAM_8787.JPGSAM_8786.JPGOn remarquera parmi les spéctateurs Anatole France ( Chapeau noir et barbe blanche) c'est l'image que l'on avait de lui vers la fin de sa vie . On peut sans trop s'avancer dire que Lissac a interprété le personnage car le texte, est certainement plus ancien que la parution dans les Annales.

Nous cherchons la date exacte et le dirons ici bientôt.

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 13:22

Il est des découvertes insolites dans le domaine de: " marionnette et littérature" . Nous avons trouvé dans une curieuse revue qui a paru en 1889 et 1890 : LA VIE POUR RIRE Editée par DENTU à PARIS un texte de CATULLE MENDES  qui joue encore une fois l'ambiguité des utilisations du vocable marionnette et des mots dérivés . La REVUE POUR RIRE est constituée de plusieurs textes et poèmes confiés aux écrivains en vogue à l'époque ( THEODORE de BANVILLE, ARMAND SYLVESTRE , JEAN RICHEPIN , OCTAVE MIRBEAU etc...) . Ces texte sous de couverts anodins sont souvent grivois au second degré . C'est l'exemple de ce  poème "marionnettistique " que l'auteur appelle un RONDEL:

Pour divertir MARION

Je suis ton pantin

O marionnette

Tu n'est pas honnête

Je suis libertin

 

La gloire? un potin;

La vertu ? sornette

Je suis ton pantin ,

O marionnette!

 

J'eus le front hautain!

Fais en chansonnette

Tinter ma sonnette

Sous ton doigt mutin

Je suis ton pantin!

Catulle Mendes

Nous laissons le soin à nos visiteurs de ...   décrypter ce texte , en tous cas nous ça nous a amusé.

La REVUE POUR RIRE était aussi illustrée de petits culs de lampe de  GREVIN et d'une première page de LUCIEN METHIVET ( représentant un théâtre de marionnettes à tringles.)

SAM_8753.JPG

Partager cet article
Repost0