Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 11:24

Nous ne savons pas si nous avons le droit de publier cette photo* mais, elle a sa place dans nos pages.
Guignol , maître en matière de dérision doit bien se marrer en voyant cette pancarte.

Le rapprochement est idéal pour attiser la satire. Bravo au hasard d'avoir mis cette image sur le chemin de la renommée

guignolesque et surtout bravo a celle ou celui qui a relevé la chose en faisant cette photo.ATT11.jpg

 

*Si l'auteur de cette image ne donne pas la permission de publication nous retirerons celle ci illico il suffit de nous le dire en commentaire et l'article sera effacé.

 Pour voir son site: http://sarkostique.over-blog.com

Partager cet article
Repost0
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 15:42

Parmi les problèmes qui se posent au collectionneur il y a ceux : du rangement, de la protection, de la présentation des objets collectionnés.
Pour les marionnettes il faut beaucoup d'espace  et souvent la place dévolue aux marionnettes empiète sur le quotidien.

 les vitrines et présentoirs permanents ne sont pas la meilleure des solutions, car les marionnettes peinent de la lumière, de la poussière et de différence d'hygrométrie.

Afin d'éviter les "éclats" de maquillage dus au frottements et aux coups et autres accidents de conservation l'idéal est de garder  les poupées dans des malles ou des tiroirs à l'abri de toute détérioration fortuite ;seulement là,  on ne les voit jamais .

Nous avons choisi l'exposition "tournante" limitant à  trois vitrines et deux portants notre monstration. Cette manière repose les marionnettes qui ne sont pas montrées et permet un renouvellement des objets ,donc un redécouverte.
Nous venons de faire un   présentoir pour les grandes marionnettes à tringle et inaugurons celui ci avec les SICILIENNES.

Tout ces travaux font que nous avons un peu négligé ce site et, que les visites s'en ressentent.

100_6464.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Continuez à visiter notre blog et à en parler autour de vous MERCI.

Partager cet article
Repost0
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 18:10

... Pas de Prusse mais d'Espagne,...

 En Juin 1905 Paris accueillait ALPHONSE XIII et pour la circonstance le GUIGNOL des CHAMPS ELYSEES recevait le Jeune Roi.
Si on en croit le journal LE RIRE du 3 Juin 1905 c'est par le fils du président de la République Emile LOUBET que furent lancées les invitations à ce spectacle de gala.
Dans le  Castelet une parodie de corrida.

 Rien ne prouve que ce dessin de Mirande reflète la réalité.

Nous aimons bien montrer ici la diversité de l'iconographie de la marionnette à travers la presse ou l'image populaire.

 

img725.jpg

On remarquera que le dessinateur ne fait pas dans la précision orthodoxe car les marionnettes qui jouent dans ce castelet pour gaines sont à fils!!!

Partager cet article
Repost0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 13:02

Les travaux de nettoyage et de ravaudage entrepris par Martine pour donner un coup de propre à la nouvelle venue sont bien avancés.
Après avoir mis à nu l'ensemble,dépoussiéré les vêtements ,recousu les galons or qui pendaient on passe maintenant à la toilette des membres , à la consolidation des rembourrages en vrillons et au coup de" fion"* sur les cuivres.
Le corps est maintenant presque prêt, la tête suivra.
En démontant le tout on a découvert un ensecrétement assez bizarre pour un Sicilienne , en effet les fils (grossiers) sont utilisés pour les jambes et pour maintenir le mouvement du dos .

Quand nous remontrons le tout nous remettrons ces fils et pourrons en voir la finalité qui, pour le moment est une énigme.

 100_6225.jpg

Une vue du chantier.

 

*Le fion est une expréssion locale beauceronne qui désigne un chiffon "à tout faire" pour le nettoyage .Dans certaine région on dit "patte".

Partager cet article
Repost0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 16:47

Pour exciter la curiosité de nos visiteurs :ces quelques images d'une belle Italienne arrivée depuis peu à la maison.
Nous donnerons plus de détail sur le personnage et sa découverte  quand Martine aura fini de la nettoyer et qu'elle sera remontée.
Sorti il y a quelques jours de sa quarantaine elle passe à l'atelier comme les autres.
Tout ce que l'on peu dire c'est que c'est une vrai pièce pour musée.

100_6234.jpg

La tête100_6334.jpg

Le corps

 

A suivre........................

 

Partager cet article
Repost0
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 13:07

GUIGNOL,en 1944 est le personnage principal d'une série d'images publicitaires données dans les pharmacies   pour l'ASPIRINE DES USINES DE RHONE  ( chére à PAGNOL) .

Il y avait une dizaine de sujets "guignolesques " différents avec les situations les plus familières du théâtre Guignol mettant en scène les personnages récurrents du répertoire.
Il est amusant de noter que ces images servaient de "carte de pesée" et qu'un mémo au verso permettait de suivre son poids.

 Quand on sait les difficultés  pour se nourrir à l'époque , la courbe devait être descendante.

Encore un exemple de l'image de GUIGNOL mise "à toutes les sauces"!

 

 

img724.jpg

Graphisme bien dans son époque pour ce document ( février 1944)

 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 10:43

On nous propose de temps en temps des marionnettes qui, en fait sont de poupées du jeu de massacre forain ,(on dit aussi "ménage de Caroline"). Si ces poupées sont bien des objets d'art populaire et participent aux spectacle de la foire, ils ne sont pas des acteurs de théâtre et donc ne peuvent entrer dans nos recherches.
Pour reconnaître ces objets il faut regarder dans le dos pour voir si il n'y a un couplet ou une charnière ,si c'est le cas bingo ! vous avez un élément de jeu de massacre .En plus s'il n'y aucun moyen de manipulation et si ces poupées ont un mouvement hasardeux et non contrôlé c'est sûr on est bien en face de ce type d'objet.
Pour jouer à cette attraction il faut viser les poupées alignées sur une barre et les renverser à l'aide de balles de chiffon ou de son.
Le graphisme de ces pantins est souvent caricatural et/ou emprunté au folklore populaire ( on pourrait penser aux dessins de FRISON ou de LAVRATE) ceci explique souvent la confusion avec la marionnette.
Nous n'avons  aucune de ces poupées dans la collection mais voici un dessin de LEBOURGEOIS ( simili aquarelle) de la fin du 19ème siècle et montrant ZOLA devant une baraque foraine de Massacre prêt à jouer.

Ce dessin est intitulé " MES HAINES".

img723.jpg

Partager cet article
Repost0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 18:27

Des problèmes de photos ne nous permettent pas de donner pour l'instant d'illustrations pour notre 4ème leçon de Marionnette d'ombre: LA PROJECTION.

En attendant des images voici la manière de faire.
Tendre dans un cadre de bois un morceau de toile blanche ( le coton est idéal) ceci fera l'écran.
Prendre une lampe genre spot ( elle n'a pas besoin d'être puissante)

Placer cette lampe à 70 cm de l'écran que l'on aura posé sur une table

Mettre la découpe contre l'écran l'ombre de la découpe de détachera bien nette de l'autre côté de l'écran. On peut faire jouer du gris au noir et de flou au net et approchant ou éloignant la silhouette de la lampe.
Attention à bien faire le noir total dans la pièce pour avoir un rendu impeccable.

Comme on ne peut laisser ce billet sans image voici un résultat d'ombre fait avec d'autres silhouettes.
Dès que nous aurons de nouveau possibilité de faire de photos nous ferons un album détaillé de la projection.

100_6320.jpg

Ces ombres viennent d'un théâtre  portatif du 19ème siècle qu iest dans la collection depuis 30 ans.

Partager cet article
Repost0
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 13:53

Avant de passer à la 4ème leçon pour marionnettes d'ombres nous allons fêter aujourd'hui le 6me anniversaire de  notre blog.
Voici donc un petit bilan après six années de travail.
Nous avons publié

- 650 articles

- reçu plus de 25.000 visites uniques

pour 94560 pages vues à ce jour.
Nous avons 18 abonnés.

Notre Blog-rank oscille entre 48 et 60 cela à cause du manque de commentaires .
Profitons de cet anniversaire pour remercier tout nos visiteurs et vous encourager à continuer vos visites cela nous donne la pêche pour continuer.

MERCI A VOUS!!!

 

Dans quelques jours nous reprendrons le cours de nos billets.
Demain nous allons à la foire de Chatou qui sait ?...........

100_0593.jpg

Partager cet article
Repost0
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 14:57

img722.jpg

Voici donc le dessin sur la cartonnette .
Maintenant il faut penser au découpage.
Commencer par les parties intérieures ( ici en blanc gras ) pour évider les reliefs. Ce truc permet de ne pas déchirer le carton lors des découpes fines, en effet plus on a de surface pleine plus le carton est solide et la coupe nette.

Procéder de la même façon pour la partie noire entre les bottes .Pour faire ce travail utiliser le cutter fin en appuyant bien sûrla lame pour éviter de revenir sur la coupe ( le trait de coupe en une fois empêche les barbes ou "coup de scie").

Il ne faut pas hésiter à faire tourner le carton sur la lame pour avoir un meilleur appuis de coupe.
Une fois les intérieurs découpés procéder au détourage.
Commencer par la tête en utilisant le cutter fin et y aller par étape .Faire attention aux petites aspérités pointues ou arrondies que l'on doit couper franchement.

La fin du découpage ( les grands traits du sol) sont faits avec le gros cutter.

Une fois le travail fini si il y a eu des coups de cutter malheureux, pas de panique, recoller sur la silhouette des petits morceaux de cartonnette à l'endroit à réparer et après séchage de la colle , procéder au dessin et à la nouvelle découpe.
Le résultat étant l'ombre de la marionnette on ne verra pas le bricolage face à l'écran.

img721.jpg

Voici la marionnette découpée, pour l'épée on aura coupé un triangle fin de carton et collé ce dernier à la ceinture en faisant attention de de pas boucher les "jours".
La prochaine fois (sans doute le dernière) on verra la projection.

Partager cet article
Repost0