Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

30 mars 2007 5 30 /03 /mars /2007 19:49

Demain nous allons à Emerainville pour jouer notre pièce de Guignol:L'Oiseau voleur. Lisbeth nous accompagne et fera de nouveau son numéro.
L'Oiseau voleur est une pièce pour tout petits qui raconte les mésaventures de Madelon:curieuse elle touchera une cloche magique mise sur son chemin par le Magicien (qui cherche à pièger l'Oiseau  voleur) elle sera transformée en plumeau à poussière.Il faudra le chantage de Gnafron, le courage de  Guignol et l'aide des enfants du public pour qu'elle retrouve sa physionomie .
Demain nous ne pourrons sans doute pas faire d'article mais rendrons compte (peut-être avec une vidéo) de ce spectacle Dimanche .
En illustration nos "Marionnettes de voyage" acteurs de cette pièce.

 

 

 

 

 

 

 

 

Gnafron,Madelon et Guignol marionnettes du XIXème siècle

 

L'Oiseau voleur et le Magicien

Le beau "galurin" de Madelon

 

Partager cet article
Repost0
29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 17:21

Ce soir nous allons voir jouer un spectacle de Polichinelle dont nous avons déjà parlé mais,qui a été entièrement revu par son auteur:RENAUD ROBERT ( homme de théâtre infatigable et qui a été notre partenaire au début de nos aventures marionnettes.) C'est la grande version d'EFFIGIE qui est donnée ce soir avec ,comédiens ,musicien et marionnettes. Polichinelle raconte sa vie ses amours et se déboires ...Il finira pendu (ou presque).
La Compagnie du Faux col a aussi dans ses tiroirs un spectacle purement marionnette HABAKA (voir nos articles de Novembre 2006 ) et de ce fait se pose comme une des Compagnies françaises défendant le théâtre de Polichinelle.RETENEZ BIEN SON NOM le spectacle tourne en France alors s'il passe près de chez vous NE LE RATEZ PAS!!!  

Rien que pour faire bisquer Renaud qui collectionne Polichinelle nous joignons à cet article une belle image de ce dernier .

cette image n'est pas dans la collection ,elle nous a été prêtée par Jacky Houdré qu'il soit  ici remercié.

 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2007 3 28 /03 /mars /2007 21:33

Aujourd'hui les derniers échos de nos petits théâtres-jouets pour en finir avec ce sujet.

L'organisation de spectacles pour enfants et par les enfants a été une grande mode au début du XXème siècle . Nous avons longuement disserté là dessus ces temps.Si un autre moyen de distraction "à la maison" était la projection de vues par  lanterne magique,quelques veinard possédaient un "PRAXINOSCOPE-THEATRE" qui permettait des animations proche du cinéma.

 Inventé par Emile Raynaud quelques années avant le Cinématographe des Fréres Lumière,on pouvait voir sur un décor se reflétant dans des miroirs ,des petites histoires animées (par passage successifs dans un judas d'images en bande renvoyées par un série de miroirs au centre de l'appareil). Bien sûr,l'automatisation de la manipulation et surtout l'absence de poupées en ronde bosse éloignent cet appareil de la marionnette mais souvent son utilisation complétait les spectacles.Nos avons choisi de parler du Praxinoscope plutôt que de ses cousins (Zootrope ou Phénakistiscope) car il se regardait "comme un théâtre"...
La vidéo que nous joignons montre l'effet du Praxino.

 

 


PRAXINOSCOPE RAYNAUD
Vidéo envoyée par halpinpin
Le PRAXINOSCOPE RAYNAUD (image non retouchée)
Dans tout ce fatras on voit à gauche les bandes d'images (photo non retouchée)
 
 
Partager cet article
Repost0
27 mars 2007 2 27 /03 /mars /2007 23:29

Vu au XVIème siècle sur un castelet du Pont Neuf à Paris.

RELACHE : POLICHINELLE BAT SES TAPIS SA FEMME AUSSI

Dont acte....

A demain pour un vrai article.

 

Partager cet article
Repost0
26 mars 2007 1 26 /03 /mars /2007 18:16

A l'unanimité des votants soit sur ce site (très peu,TROP peu) soit en venant voir à l'atelier et, même par téléphone ou mail : c'est la tête de Proserpine avec chignon qui a gagné. Nous ferons donc jouer celle là comme ceci!!!

Proserpine "en pied" avec son chignon.

Partager cet article
Repost0
25 mars 2007 7 25 /03 /mars /2007 21:53

 L'engouement que l'on voit aujourd'hui pour Germaine Bouret (illustratrice de cartes postales, de  publicité , de livres pour enfants entre autres) dont les dessins, (un peu mièvres mais au légendes bien torchées) ont fait la "poloche" des illustrations des années 30 à peut-être 70 ,qui souvent mettent en scène des enfants  pas farouches ,nous a fait sortir ce curieux bouquin.
C'est un "livre à système" qui raconte  en 4 actes les Aventures de GUIGNOL avec 4
illustrations en relief.Il date de 1952 .
Si pour nous préférons dans ce genre de dessins la verve pour ne pas dire la vacherie  d'un Francisque  POULBOT ou  Le coup de patte d'un Georges REDON, ce livre est charmant et surtout ,trouvaille malicieuse ,c'est la Fillette qui, à la fin rosse le Gendarme .Il nous apparaissait amusant de faire un petit clin d'oeil à cet ouvrage qui "fait baver" plus d'un collectionneur

Demain nous terminerons la série sur les petits théâtres et aprés reviendrons sur l'évolution de la TENTATION...
A SUIVRE...

La couverture de l'ouvrage

 

 

 

 

 

 

Le "relief" avec ses marionnettes ( qui sont fixes)

 

Vl'an du balais!..

 

 

Partager cet article
Repost0
24 mars 2007 6 24 /03 /mars /2007 23:13

Pour continuer notre discussion sur le théâtres-jouets , voici quelques notes sur les théâtres d'ombres.

Arrivés sur le marché en même temps que les "guignols de table" ces jouets avaient la particularité de demander aux enfants un effort de soin infini pour le découpage des personnages et décors fournis avec le castelet ,on devait ensuite articuler les poupées en utilisant soit des attaches parisiennes ,soit de petits fils ressorts. Les tringles ou baguettes de manipulation étaient vendues avec le jouet.Il fallait aussi être très attentif avec la source de lumière placée derrière l'écran de toile huilée ; s'était souvent une flamme vive ( une bougie par exemple) et les risques d'incendie étaient présents. Mais foin de ces avatars, les enfants organisaient des séances magiques,racontant tour à tour :Le Pont cassé, les Aventures de Polichinelle, La Barbe Bleue,Cendrillon et même la Tentation de St Antoine ( on en sort pas...)Ces petits théatres étaient très bien fichus  et les accéssoires ou décors en ombre trés précis,certains possédaient aussi un truquage "magique" qui faisait défiler des couleurs et passer les scénes du jour à la nuit. Quelques-fois les séances étaient complétées par des projections de lanterne magiques.

L'avénement des appareils de projections cinématographiques de salon,style Lapierre ou Plank vont sonner le glas de ces petits théâtres ,une tentative sera faite par les Albums du Père Castor dans les années 50 mais qui fût battue par l'apparition du Cinébana (lanterne de projection pour vues fixes donnée par la marque Banania).

Nous avons dans les malles de notre exposition "LA MARCHE A L'OMBRE" quelques uns de ces petits théâtres (avec leur troupe) dont nous donnons ici quelques photos. 

Dans ce théâtre les trous faisaient passer des couleurs changeantes qui donnaient une impression de mouvement

Décor "à la chinoise" pour ce castelet de 1895

 

Le "KIT" et le théâtre monté.

 

 

Partager cet article
Repost0
23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 23:53

Nouvelle Vidéo avec ce curieux jouet qu'est L'OMBROCINEMA.

 


ombrocinema le Cirque1920
Vidéo envoyée par halpinpin
Partager cet article
Repost0
23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 23:06

Va savoir ?...

 En tous cas le théâtre miniature a de tout temps été un jouet prisé.Il était utilisé dans les châteaux ou dans les salons bourgeois ( cf. nos articles sur ce sujet ) . Les fabricants de jouets du XIX ème siècle vendaient ces théâtres plutôt pour imiter le théâtre de comédiens ( on connait des jouets appellés Comédie Française ou Opéra),les enfants jouants avec des poupées, sortes de comédiens miniatures ,comme il pouvaient jouer au palfrenier dans de petites écuries, à la modiste dans de petites boutiques ou au soldat dans des forts ou des casernes. Il y eût bien aussi des castelets pour faire évoluer des Polichinelles à gaine et leurs compères ,il faudra cependant attendre les années (18)90 pour voir se développer les "kits" pour jouer la marionnette à la maison . Les castelets de Guignol à poser sur la table ou, plus grands sur le parquet sont apparus en masse à cette époque (il suffit de feuilleter les catalogues des grandes maions :A La Ville de Saint Denis, Le Louvre,Le Bon Marché par ex.) pour se rendre compte de la diversité. Les grands éditeurs de livres pour enfants (Delagrave ,Roret entre autres) publiront des recueils de pièces et des livres -conseils pour jouer.La carte postale naissante se servira de ces "Théâtres Enfantins" pour ces illustrations,il en sera de même pour les chromos publicitaires ( Ceux de Liebig et du Chocolat Poulain sont très recherchés).Au début du XXème siècle sous l'impulsion du Préfet Lépine (son fameux concours fût inventé pour promouvoir la fabrication de nouveaux jouets) on verra fleurir de nombreux théâtres "pour faire le spectacle  chez soi" ainsi que des troupes entières de marionnettes (surtout à gaine) qui seront plus solides ,le matériau dit "composition" étant de meilleure qualité que le mélange plâtre et farine utilisé naguère. 

Pour la petite histoire, le père de Robert DESARTIS ( qui fût le premier directeur du Théâtre des Marionnettes du Jardin du Luxembourg à Paris) et dont nous possédons le castelet ambulant était fabricant de Théâtres et de marionnettes jouets.

Dans la collection nous avons une bonne quinzaine de ces théâtres-jouets en voici quelques-uns pour agrémenter ce long discours. Volontairement nous n'avons pas parlé des Théâtres d'ombres,Lanternes magiques et autres Praxinoscopes , ce sera pour une autre fois.

L'exemple type d'un "Guignol" de table (circa 1890)

Ce théâtre date des années 30 il est curieusement avec de marionnettes à glissières.

Guignol de table pour marionnettes à fil ou tringle (circa 1950)

 

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2007 4 22 /03 /mars /2007 23:40

 


ombrocinema le carnaval de NICE 1920
Vidéo envoyée par halpinpin
Cette vidéo pour montrer un extrait d'une bande d'Ombrocinéma,jouet -théâtre d'ombres inventé dans les années 20 .La bande passe derrière un écran en forme de grille, les images sont dessinées en hachures N.et B. c'est l'alternance des hachures dans la grille qui,sous l'effet de la persistance rétinienne donne l'illusion du mouvement.Là pour la circonstance nous avons ajouté une musique enregistrée ,mais l'appareil est muni d'une boite à musique dont le mécanisme peut itou, entrainer l'enroulement de la bande.
Pour aussi se rendre compte de la qualité du jouet nous mettons ici une photo dela boite richement lithographiée.
Demain nous reparlerons des "PETITS THEATRES"
fabriqué par SAUSSINE à Tours la boite est richement décorée
c
Partager cet article
Repost0