Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

21 mars 2007 3 21 /03 /mars /2007 23:29

Il est amusant de voir la diversité des bricoles,objets et autres accessoires qui prennent la marionnette (souvent Guignol et/ou Polichinelle) comme sujet.Temoins cette timbale de baptème ou cette boite à bonbons, qui sont autant de "nids à poussière" conservés dans les maisons.La quête de ces" trucs" n'est pas si facile , souvent ces objets sont jetés ou détruits car sans importance.

Les collectionneurs disent :"C'est dans le thème" . Nous ne faisons pas systèmatiquement la chasse aux objets du "thème" mais si d'aventure quelques-uns croisent notre route alors...
Nous donnons ici diverses choses qui montrent le vaste éventail que l'on peut trouver. Il faudrait ajouter à cela les jouets,illustrations de livres pour enfants ou partitions de musique,enfin on s'en tiendra là pour l'instant.

Cette boite est en buis   le Guignol est champlevé vers 1950.

Une timbale et son rond de serviette en métal argenté vers 1930

Tirelire à casser en grès POLICHINELLE attibué à DEMBACH vers 1940


Partager cet article
Repost0
21 mars 2007 3 21 /03 /mars /2007 23:17

C'est la sculpture de ce bout de tilleul ,pour faire une nouvelle tête à Antoine (il aura l'air plus vieux ) qui nous prends tout nos loisirs.C'est pourquoi nous continurons dans le prochain article le "Catalogue des objets dérivés car faire un article de fond  y'a pas le temps.Nous avons aussi travaillé sur le maquillage des Diablotins. Des histoires de tous les Diables nous occupent beaucoup ces temps ,mais patience nos articles sur les marionnettes ,leurs traditions et leur fonction dans l'histoire du théâtre vont reprendre bientôt.

Partager cet article
Repost0
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 22:45

Le temps nous a manqué aujourd'hui pour préparer un article approfondi alors Récréation...

Avec ce nouveau sujet nous allons commencer une série  sur les produits dérivés ,ou "le petit catalogue des bricoles à l'éffigie  de  la marionnette".Il y en a un certain nombre dans la collection,nous avons fait plusieurs articles sur les assiettes illustrées,voici maintenant des objets que les commissaires priseurs nomment :"de vitrine" . Pour cette fois nous avons laissé de coin les jouets,livres d'enfants et autres trucs "Ainsi font...".
Les produits dérivés étaient rarement vendus aprés les spectacles mais plutôt par les magasins de souvenirs (dans les villes ou la marionnettes est Tradition:Lyon par exemple) ou par colportage dans les marchés ou les foires , les bazars et autres articles de Paris étaient bien achalandés eux aussi.
 On posséde un beau régule ( dont nous mettons ici la photo) qui fût un lot dans une loterie foraine vers 1900.Le Guignol comme mascotte ou le Polichinelle décoratif ( qui ne finit pas forcement toujours dans un tiroir) sont légion.On connait même des patrons de broderie ou de canevas ,à faire les soirs à la chandelle, représentant des marionnettes et qui ,au siècle dernier étaient vendus par correspondance .L'image de la marionnette fît donc recette un peu comme de nos jours les objets à l'image de Casimir des Pokemons ou de Spiderman...

 

 

Ce Polichinelle en régule est un Lot gagné à la fête foraine vers 1900

 

Toujours Polichinelle mais là en pyrogène de table de bistrot(CIRCA 1890)

 

Vide -poches  et cendriers en fonte ou bronze début( XXème)

 

Même la trousse d'écolier possède son petit Théâtre mobile ( vers 1940)

 

 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 23:04

Ailleurs nous parlions de surprise,voire de secret. Eh bien !La voilà la surprise et du coup le secret levé.Depuis hier nous avons mis quelques personnages de la TENTATION... en situation devant le décor de Claude Lepoitevin et avons pu juger de l'effet.Il fallait attendre que toutes les poupées soient finies et qu'elles veuillent bien évoluer dans leur nouvel environnement,enfin il faillait surtout que nous soyons prêts à cette confrontation ...
Avec un peu de trouille quand même (car ce qui paraît bien sur le papier ,des fois ne se ressemble pas dans la réalité )nous avons placé les choses dans leur contexte et fait de photos. Nous sommes content , ça colle. Bien sûr les photos que nous mettons ici ne montrent que la tentative, il manque le castelet et tous les accessoires. On avait hâte de voir ce que ça pouvait donner et, devant le résultat ,qui nous satisfait ON VOUS MONTRE TOUT...
C'est pas top tôt diront les mauvaises langues.

Dès que possible on fera un bout de film (quand les ensecrètements seront finis) et là on s'y croira.

 Détail du décor de Claude LEPOITEVIN


Proserpine,le Diable et Antoine évoluent dans la forêt peinte par Claude, on les verra comme ça dans deux scènes de la TENTATION .

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 mars 2007 7 18 /03 /mars /2007 23:26

LISBETH sort de son hibernation
Vidéo envoyée par halpinpin
Aujourd'hui un grand jour,nous avons réparé LISBETH qui avait quelques soucis de fils et, pour la première fois nous tentons de mettre une vidéo sur ce blog. C'est un coup d'essai le flim est brut de tournage ,c'est juste pou voir si ce que cela donne .
N'oublions pas que nous sommes toujours en période de vote pour la tête de PROSERPINE.
Demain une vraie surprise  sera là ... Mais chut! c'est un secret.
Partager cet article
Repost0
17 mars 2007 6 17 /03 /mars /2007 18:42

Ce codicile pour vous demander de nous dire quelle tête de Proserpine vous préférez entre:

-LES CHEVEUX LIBRES 

-LE CHIGNON


Merci de laisser  votre vote (c'est à la mode) dans la rubrique commentaires de cet article ou de "La Tête de PROSERPINE" 

Partager cet article
Repost0
17 mars 2007 6 17 /03 /mars /2007 17:44

Martine a terminé de faire la perruque de PROSERPINE ,un doute subsiste, doit-on lui laisser les cheveux libres ou en chignon? En tous cas la voilà terminée et prête à donner la réplique au DIABLE à ANTOINE et à MULOT. Il ne reste à fabriquer que le DRAGON qui est en bonne voie,et plus compliqué les truquages du castelet.Lundi on commence le maquillage du COCHON . On voit le  bout des HISTOIRES DE TOUS LES DIABLES.

Les Cheveux "libres"

Avec chignon

 

           

Partager cet article
Repost0
16 mars 2007 5 16 /03 /mars /2007 23:13

 Hier nous parlions des marionnettes à fils au cirque et au music-hall. Revenons un instant là-dessus. Au cirque la troupe la plus connue fût celle des GRANGER'S marionnettistes Anglais que les Français découvrirons grâce à la PISTE AUX ETOILES à la télévision. Un numéro de GRANGER'S est enregistré  dans la série de cassettes vidéo consacrées à cette émission,( une aubaine ).

Les WALTON descendants d'une grande lignée de banquistes :de BERANGER à PAJOT en passant par CHAUVET, resteront les grandes stars de la marionnette de music-hall du XXème siècle.GASTON BATY leur consacra un long article dans Comoedia en 1935.Nous possédons plusieurs marionnettes des WALTON dont la troupe fût vendue à l'encan à l'Hotel DROUOT en 1976 sous l'égide d'ANNIE FRATELLINI et de PIERRE ETAIX. Pour montrer à quel point ces marionnettes étaient célèbres ( c'est d'ailleurs inscrit sur leur affiche) voici ce que disait Yvon NOVY dans CHANTECLERC en critique de la représentaton aux AMBASSADEURS à PARIS en 1934:"L'art des WALTON mérite mieux que des éloges;on a peine à croire que des ficelles peuvent donner à des personnages de bois une âme.C'est d'une hallucinante vérité".Cet article démontre ce que nous disions hier sur la prouesse. Il est tiré d'une plaquette (sans doute d'information publicitaire) dans laquelle nous puisons les illustrations de cet article.

 

La plaqutte en question

                                                                Nous possédons une de ces danseuses

Walton 1

 

 

Partager cet article
Repost0
15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 23:10

La marionnette est une poupée cela ne fait de doute pour personne,cepandant il existe une différence réelle entre la marionnette qui agit dans son castelet et la poupée que berce une fillette. Cette différence se situe au niveau des rapports entre les manipulateurs et leur "objet" .La poupée est pour la fillette une confidente et souvent l'enfant lui confère une identité quasi humaine.La marionnette est  le prologement de  la main du marionnettiste et ce dernier sait qu'elle n'est qu'un objet de bois et de chiffon.(cf Bill Baird l'introduction de son livre L'ART des Marionnettes).Pourtant il existe aussi une vraie différence entre les genres de marionnettes.Au Théatre ,la marionnette est un acteur , joue un rôle sous l'impulsion de son manipulateur et n'est JAMAIS le faire-valoir de ce dernier.Au Cirque ou au Music-hall il en va tout autrement ,c'est la prouesse à "faire bouger" la marionnette (qu'on dirait qu'elle est vivante) qui est admiré.C'est l'artiste que l'on applaudit la marionnette reste au rang d'accessoire nécéssaire à l'exploit.
L'exemple le plus spectaculaire de ceci est la marionnette de ventriloque,non seulement "elle bouge mais elle cause". Le mystère de la parole ,son côté magique amplifie la fonction de faire valoir du manipulateur par la poupée .

L'une des poupées de ventriloque les plus célèbres est CHARLY MAC CARTY marionnette Américaine qui vît le jour dans les années 2O. Nous possèdons une de ces marionnettes de ventriloque reconnaissable à son frac,son monocle ,sa canne et son chapeau.
Vers 1955 la Télévision naissante sous l'impulsion de Jean NOHAIN ,du Radio - Circus et de la publicité fît découvrir JACQUES COURTOIS et son célèbre OMER .Jacques Courtois avait aussi un Théâtre de Guignol ambulant .Aujourd'hui encore la ventriloquie fait les beaux jours des cabarets et de la télévision.

Nous aimons le Music-Hall aussi pour ces marionnettes à  fils (voir notre article sur LES WALTON'S) .

 Charly Mc Carty (on remarquera sa bouche large que le ventriloque anime grace à un fil et un anneau dans le dos de la poupée)

 

Une affiche de Jacques Courtois avec OMER

 

 

Partager cet article
Repost0
14 mars 2007 3 14 /03 /mars /2007 22:55

Quittons pour ce jour les marionnettes,pour parler d'une autre de nos passions, en effet ce Week-end nous avons participé à un salon de collectionneurs à Saint Jean de la Ruelle. Cette fois nous n'avons montré que des journaux satiriques et de la presse politique illustrée.Avec nos vieux complices Jacky Houdré et Mireille Gay (à qui l'on doit d'ailleurs de nombreuses photos sur ce Blog ) nous avions exposé des trésors.

Mêlant les collections de Jacky et d'Alain  notre stand avait belle allure .Deux thèmes sur les panneaux :Les Hommes Politiques et Les Ecrivains , en vitrine un Hommage à André Gill étaient dignes d'un musée. Le sujet un peu ardu de ces collections a un peu effrayé les gens mais nous avons obtenu un bon succès de curiosité.

Les quelques photos en exergue montrent l'intérêt de cette mini expo.

 

 Vue d'ensemble.

 

                                   Un spectateur attentif

 

Un exposant non moins attentioné

 

 

Partager cet article
Repost0