Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 22:18

Revenons un instant sur cette vente d'hier à Drouot.La décéption ressentie est aujourd'hui analysée.Bien sûr depuis une superbe vente à Moulin en 1987 nous n'avions pas vu une si belle reunion dans une salle des ventes.55 lots que des marionnettes ,des jouets ,des petits théâtres,des dessins superbes à l'aquarelle sur Guignol et surtout ces quelques 6/7 lots de marionnettes de théâtre principalement du Nord et d'Italie. Les poupées n'avaient  pas beaucoup joué (nous les avons prises en main et bien détaillées).Mais si les estimations sur le catalogue étaient raisonnables , dans le feu des enchères elles  ont été multipliées par 10,il fallait ajouter à cela 23%de frais,alors il y a de moments où il faut savoir s'arrêter et ne pas surpayer les choses (c'est de toute évidence ce qui s'est passé hier).Nous sommes rentrés les mains vides ...
Nous repartons donc à la chasse et espèrons bien vite nous remettre de cette journée en trouvant d'autre merveilles.En attendant nous avons cet après-midi fait quelques mouvements avec les personnages de LA TENTATION... et c'était super!

100-0329.jpg

Polichinelle en pochoir nous console de nos déboires

Partager cet article
Repost0
24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 21:02

Aujourd'hui avait lieu à l'Hôtel Drouot à Paris une des plus belles ventes de marionnettes depuis 20 ans.Nous allions là - bas avec l'espoir de rapporter quelques  pensionnaires à notre collection. Hélas  les prix se sont envolés et malgré une bonne resitance nous n'avons pas tenu devant les grands collectionneurs rassemblés dans la salle ou au téléphone.Il nous restera de cette journée un chouette souvenir d'objets extraordinaires ,quelques photos (que nous mettons ici) ,un beau catalogue et la rencontre avec un collectionneur trés sympa que nous reverons sans doute.

Une partie des marionnettes qui nous sont "passées sous le nez "

Demain nous allons migrer en V2 (nouvelle version d'Over-Blog) nous allons sans doute avoir quelques difficultés ou réglages,ne zappez pas ,continuez à nous visiter :les Marionnettes vous remercient.

Partager cet article
Repost0
23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 22:32

La manipulation des marionnettes à tringle (ce sera  celles utilisées pour Des Histoires de tous les Diables) se différencie par le type d'enscretement  Le fil darchal -simple morceau de fer qui traverse la tête etest relié au corps ,aucun autre lien relie le manipulateur à sa marionnette, c'est le movement du poignet et les saut sur le plateau qui donne la vie. Les 2 Tringles une dans la tête comme expliqué plus haut et une aux bras la deuxième main actionne le bras et l'autre le fil d'archal. Plus complexe le mèlange Tringles et Fils c'est cette manip. que nous montrons sur la photo, il faut "jongler" avec le fil pour les accessoires(souvent une épée) ou l'autre bras et la tringle pour le bras qui a le plus de mouvement.D'autres hibrides existent où l'on mixe palonnier tringles fils (c'est le cas du Lafleur Picard et de certaines poupées Tchèques par exemple -voir l'en tête du blog- ).

 

                      la manipulation de la tringle pour une marionnette de Catane

Il faut voir les bras posés sur la barre d'appui et imaginer le montreur plus haut

 

Partager cet article
Repost0
23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 17:07


Voici quelques ficelles pour comprendre la manip. des marionnettes à fils. Le poids de la poupée est essentiel car le montreur doit sentir sa marionnette se poser au sol,les pieds bien sur le plancher.C'est en apréhendant bien le poids que la position sera la plus stable et que la fatigue pour le marionnettiste sera la moindre.Le poids de la poupée bien senti évitera aussi la "marche à genoux" ou la "lévitation".Ce point essentiel affirmé il restera à ne pas se mélenger dans les fils .Un bon montreur "ensecrétera" sa marionnette toujours de la même façon (tout au moins pour les mouvements principaux) coomme ça les reflexes de position des doigts sera là. Ensuite il reste si l'on peux dire qu'à tirer sur les fils ou bouger l'atelle pourque cela fonctionne.Il y a trés trés loin cependant de la théorie à la pratique!..

Sur les photos jointes on voit les   deux mains occupées à faire évoluer un marionnette Chinoise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les besoins de la photo nous avons mis les mains un peu haut On voit bien les différents mouvements des doigts de la main gauche qui font bouger à la fois les bras et les mains de la poupée.La main droite et le mouvement du poignet actionnent la marche et le mouvement de la tête.
Demain nous verrons les tringles.

 

Partager cet article
Repost0
22 avril 2007 7 22 /04 /avril /2007 17:27

Juste pour montrer comment sont les doigts et les mains pendant la manipulation des  marionnettes.Volontairement nous avons ôté les caches (gaines,tissus ou protections) qui auraient pu gêner la vision .
Pour commencer deux ,photos avec une marionnette à gaine:l'index est dans le trou de la tête ,le majeur et le pouce dans les trous des bras,les autres doigts sont repliés dans
la paume de la main. Le poignet assurera la souplesse des mouvements et les doigts repliés les petits "sursauts" du corps.

La position des doigts donne la tête droite et les bras et mains de la marionnettes serrés.

Là ,la tête est penchée , le bras droit tendu et le gauche levé.


 

 

 

 

 

 

 

 Il faut imaginer la gaine sur la main et l'avant bras du marionnettiste.
Demain nous verrons les fils et la tringle car ce soir résultats   des éléctions obligent nous filons devant la télé.

Partager cet article
Repost0
22 avril 2007 7 22 /04 /avril /2007 08:26

Pour en finir avec les "Marionnettes à la planchette" pourrait - être le titre de ce billet.

En regardant de près cette technique nous remarquons que ces marionnettes étaient jouées par des troubadours ou plutôt par des salitimbanques. Ces artistes ambulants qu'Alain Hatton décrit si bien dans son exposition: SALTIMBANQUE TOUJOURS *.  sont les vrais "Enfants de la Balle*". Contrairement aux autres montreurs les marionnettistes "à la planchette", n'ayant pas besoin de castelet étaient de vrais ambulants ,souvent seuls,jouant à la fois la marionnette et la musique .Bien que ne racontant pas d'histoire à proprement parler ils n'en faisaient pas moins un spectacle.Opérants en ville morte et/ou souvent dans des coins reculés de campagne ,quelques uns étaient aussi colporteurs et les marionnettes servaient d'accroche aux chalands.On connaitra ça également avec les Arracheurs de dents et les marchands d'orviétants* La difficulté de manipulation de ces poupées était de ne pas faire s'emberlificoter les attaches mais aussi les poupées,le genou ayant un contrôle peu fiable sur les fils.

Pour le public ces courts divertissements  mettaient un peu de joie dans des vies souvent rudes et, ces balladins souvent étaient chassés ou faisaient peur :peut-être volaient-t-ils les poules à défaut des petits enfants...

                                           Litho circa 1830

 

* Le mot balle vient de balladin (celui qui se balade )

* Nousne sommes pas sûr de l'othographe de ce mot

* Voir le site de l'ADAR dans notre module site à voir colonne de gauche sur ce blog

Partager cet article
Repost0
21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 18:45

RELISEZ L'ARTICLE "PAS CONTENT" d'Hier 20 Avril...

Nos deux  "acteurs" reprennent leur dialogue:

Paule : Comme disait ma Grand'-Mère :"Y'a point d'règne qui s'dérègne

Micque : Autrement dit  dès que se forme une communauté , faut que se reproduisent les schémas les plus impossibles de la vie.

Paule :T'las dit et si ça continue dans k'at matins on trouvera le moyen de se foutre sur le groin par ordinateur interposé.

Micque : Y'avait pourtant là un espace libre de toute contamination et on pouvait penser qu'un nouveau mode de contact allait se mettre en place!

Paule : (agacée) Oui on aurait pu  penser mais, chasser...

Micque : ( la coupant brusquement) Seulement c'est pas au galop qu'il est revenu l'naturel c'est à la vitesse du son!

Paule : C'est sans doute plus l'animal que les circonstances qu'il aurait fallût changer !

Paule et Mique (en choeur) : L' Homme , l'Homme !!! ( le journal cache les deux marionnettes et Le rideau se ferme sur les cris et le tapage qui arrivent des coulisses)

Une voix -off : Jamais contents ,jamais contentés...

R I D E A U...

Cette pochade ( comme aurait dit Ducret) pourrait bien être développée et devenir la trame d'une pièce de marionnettes à gaine  qui raconterait plus en détail "l'incommuniquabilté " de ces nouveaux moyens de "communiquation" La Paule et Micque" peut être aussi une des fa(r)ces de la marionnette.

Partager cet article
Repost0
20 avril 2007 5 20 /04 /avril /2007 16:06

Le Père et La Mère COQUART étaient marionnettes à Lyon (dans les crèches surtout)  bien avant Guignol. Nous trouvons que PAULE et MICQUE, que nous avons ici pourraient bien être leurs descendants.
Voici le dialogue que l'on suppose entendre de ces deux personnages qui lisent par dessus le journal et même par dessus le temps.L'image date de 1930.

Paule : La planète Internet avec ses mails, ses chats et ses blogs paraissait bien compliquée quand elle a pointé son nez.

Micque : Elle l'est touijours mais ,contrairement à ce que l'on aurait pû croire rien n'innove en matière de comportements.

Paule : Qu'ek tu veux dire?

Micque : Les petits chefs sont toujours là, si tu ne te colles pas dans le moule tu es montré du doigt,si tu ne parle pas le language approprié,tu est exclu!

 Ce dialogue continuera demain ,c'est le résultat de réflexions dans les relations de mails et blog!

Partager cet article
Repost0
19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 21:55

 

Bien que nous ayons fort à faire avec la collection,nous continuons à préparer la Tentation de Saint-Antoine et Des Histoires de tous les Diables. Les personnages sont maintenant finis il leur reste à passer chez l'Habilleuse.Il nous restait des soucis avec le Dragon nous avons réglé ces problèmes en utilisant une tête et un corps ancien que nous allons arranger pour que tout ça soit manipulable ,la joue* sera complète et prête à venir saluer comme il se doit...

Dans le ragement ,dont il était question hier on a retrouvé cette image d'Epinal qui reprends étape par étape la trame du texte de notre Tentation... Comme nous avions repris une trame du théâtre de foire (qui inspirât sans doute Flaubert pour son chef-d'oeuvre) nous restons donc dansla tradition!

 

               La Tentation de St Antoine en 12vignettes image d'Epinal circa 1890

                                                   Détail de la premiére vignette

* La joue se dit  de l'ensemble des marionnettes et figurants qui sont dans la distribution d'un spectacle.

 

Partager cet article
Repost0
18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 20:23


Nous avons entrepris de classer et répertorier tout nos documents "papier "(sauf livres et affiches) .En fait on cherchait un document pour illustrer le dernier article que nous voulions faire sur la manipulation "A la Planchette" et, devant tout ce fourbi, il nous est apparût indispensable de trier et de classer.Bonne nouvelle on découvre des trésors et on a retrouvé l'image en question mais, du coup y'a plus de temps pour faire un billet sérieux.
La Litho de 1910 montrant un marionnettiste ambulant "à la planchette" est tirée du journal: La poupée modèle et copie un tableau  de 1879. Cette litho servait de base à un puzzle( les pièces à découper sont imprimées au verso de l'image).
Demain nous serons sans doute plus aménes.

 

Partager cet article
Repost0