Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Guignol Madelon
  • : Notre passion pour les MARIONNETTES nous a ammené à faire une collection de marionnettes anciennes de théâtre, et de faire des spectacles de GUIGNOL.C'est la vie de tout ce petit monde que nous racontons en ligne dans ce BLOG.
  • Contact

avec Lisbeth.

Drôle de passion que celle des marionnettes ,quand on tombe dedans vers 20 ans (àge ou les copains rêvaient de guitares élécriques et  de rock ) il est bien difficile de ne pas succomber à leur charme . Aujourd'hui quelque 40 ans après la rage est toujours la même et si le collectionneur prend souvent le pas sur le raisonnable  nous sommes très fiers de tout ces "enfants" au milieu desquels nous vivons.

000_0308.jpg                                                                                             

 

SOYEZ A L'HEURE

 

Pour savoir le temps que vous passez sur ce blog!!!

Mon livre d'or 

2 juin 2007 6 02 /06 /juin /2007 18:08

Une aventure guignolesque est arrivée au célèbre caricaturiste Alfred LEPETIT *. Il habitait LEVALLOIS - PERRET et un guignoliste ambulant jouait dans un terrain vague prés de chez lui, avec son ami MELANDRI ils s'arrétèrent pour regarder le spectacle au milieu d'un petit groupe de "gens du peuple"** ,de militaires et de gamins.En fait le montreur jouait une pièce traditionnelle de Polichinelle et ,comme Don Quichotte avec les Puppi, les spectateurs prirent à parti,Polichinelle,Le Gendarme,Le Juge , le Bourreau et, à force de projectiles finirent par faire sortir la tête du marionnettiste dans le cadre de scène Le montreur leur dit:"D'mande pardon la compagnie mais on est prié de ne pas jeter des friandises aux artistes",retournant dans ses dessous il reprit  le spectacle .
Le bourreau ressemblant à Badinguet*** LEPETIT lui jeta un trognon de pomme et la furie redoubla ,le castelet se renversa et la foule s'envola.LEPETIT aida le montreur à ranger son fourbis et lui offrit à boire. Cette histoire MELANDRI la raconte dans LA CHRONIQUE PARISIENNE en 1872 mais les illustrations sont de MOLOCH ,LEPETIT ayant sans doute décliné le travail ,on ne peut être juge et partie. Nous ,pour illustrer ce billet nous montrerons un Badinguet en Polichinelle et la bo000_1333.jpgucle sera bouclée.


















*Pour en savoir plus sur Alfred LEPETIT rendez vous sur le Blog
anti_bug_fck: caricaturesetcaricature.over-blog.com rubrique illustrateurs.

** C'est noté comme cela dans l'article de la Chronique parisiènne
*** C'est le surnom de NAPOLEON III

Partager cet article
Repost0
1 juin 2007 5 01 /06 /juin /2007 21:55

Nous savions LEMERCIER de NEUVILLE marionnettiste raffiné et bon écrivain sur la marionnette. IL a publié : Souvenirs d'un Montreur de marionnettes,des pièces pour Guignol illustrées par BOUTET de MONTVEL, plusieurs recueils de dialogues .On le savait inventeur des PUPAZZI ,sorte de marionnettes en semi ronde -bosse et presque mécaniques (tant les systèmes de manipulation étaient complexes) ,dans notre lot de livres ( voir articles précédents) nous avons découvert la richesse de son travail  dans un ouvrage intitulé PUPAZZI NOIRS édité en 1896 à Paris et qui développe des idées trés novatrices sur le Théâtre d'ombres,donne des conseils judicieux,et ouvre même l'art de l'Ombre vers la caricature sociale ,politique et littéraire (le pastiche par exemple). Revenons sur les trouvailles géniales de LEMERCIER de NEUVILLE en matière de construction mécaniques des ombres: dans son ouvrage il livre quantité d'explications claires qui permettent de réaliser facilement des marionnettes plates très sophistiquées.Des astuces simples pour les mouvements liés et:ou saccadés , des combines pour arreter les mouvements à un moment donné,etc..Nous pensons même que ces poupées pourraient être jouées telles ,directement sans le truchement de l'écran.

Pour preuve ces deux " scans " du livre avec ombre finie et mode de fabrique.

img253.jpg              img254.jpg

 

Nous essayons pour le pied de fabriquer, suivant les instructions de LEMERCIER de NEUVILLE la marionnette ci-contre Dès qu'elle est finie (il reste à la monter) nous en parlerons dans un billet sur ce blog.

 

 

Partager cet article
Repost0
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 14:27

Pour ceux qui veulent jouer avec GUIGNOL,ce puzzle.Nous n'avons pas essayer de le reconstituer mais nous savons que c'est faisable. !

BONNE CHANCE 

Faites bouger l'ascenceur pour centrer et avant de jouer clicker sur le "bouton plateau" en bas à gauche
Partager cet article
Repost0
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 22:06

000-0850.jpg
Ces quelques plaquettes découvertes recement et qui parlent (en Anglais) de la manipulation et de l'actualité (vers 1970) du" Punch and Judy Théater",nous ont replongé dans le monde tragi-comique de Punch . Nous avons développé longuement à l'automne dernier les aventures de ces personnages,lors de l'arrivée dans la collection du théâtre dont nous donnons une photo ci-dessus. Il nous manquait quand même des informations capitales que nous avons trouvé dans ces livres et livrets.L'Historique détaillée  de la naissance en Grande Bretagne de ces figures emblématiques que sont Mister PUNCH et JUDY son épouse .L"arrivée de Punch en angleterrre  en 1667. Il serait venu selon le chroniqueur EVELYN dans les bagages de Huguenots réfugiés.Il semble donc que Punch  serait directement descendu des POLICHINELLES du Sud de la France,ceux ci inspirés dirctement par les personnages Comédia del'arte de l'Italie voisine.Un historien Mr PAYNE COLLIER défend même la thèse selon laquelle Punch serait arrivé en même temps que le Roi WILLIAM et que l'illustre famille PUNCH aurait été liée à la glorieuse Maison d'Orange...Toujours est-il qu'en 1710 on vit venir PUNCH et Cie dans le POWEL'S PUPPET SHOW à Coven Garden et que depuis il y regne en maître (il a même sa statue sur laplace prés du Punch and Judy PUB).
Nous avons aussi en plus de notes historiques,des détails techniques forts complets ,nous en discuterons plus tard.

img245-1.jpg

 


img246-1.jpg














                                               





Jouer avec PUNCH

Partager cet article
Repost0
29 mai 2007 2 29 /05 /mai /2007 21:51

Comme nos n'avons pas préparé de billet ce jour,(nous avons fait des confitures) .Voici une image de Polichinelle sortie de la série d'ouvrages "marionnettes" entrés ce week-end dans la collection. Il y a en plus quelques plaquettes sur Punch et Judy,malheureusement en Anglais , (c'est vicieux on est perdu avec ce langage ) mais demain nous écrirons sur ces docs trés interréssantes par rapport à nos PUNCH et JUDY  . Nous avons aussi dans ce lot d'autres images polpulaires de POLICHINELLE.Pour l'heure en voici une et rudement chouette.

img233-1.jpg 

Nous attendons aussi vos remarques sur le dialogue "FERIE" de notre post d'hier.

Partager cet article
Repost0
28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 20:49
La scène se passe en face du Café du Soleil à Lyon.On y voit en fond la façade du café à droite la montée du Gourguillon .Guignol et Gnafron discutent de vant la porte.


GUIGNOL: Alors,mon vieux Gnafron ,as-tu tapé sur la grolle aujourd'hui? As-tu bien travaillé pour la peau,tes petits sous mignons ,les as-tu donné au gouvernement pour aider les anciens à Ste Clotide? En un mot as-tu été solidaire? 

GNAFRON : Nom d'un rat! Mes picaillons au gouvernement, la recette de mon regrollage d'aujord'hui c'est tout juste 3 ou 4 canons au bouchon! Alors l'gouvernement penses-tu!

GUGNOL : Mais mon fieu, c'est l'premier minist' y' quek temps qu' l'a inventé ct'engeance faire travailler et pas payer l'pov'monde ,pour qu'l'pognon ailles aider les pt'its vieux;

GNAFRON : les p'tits vieux ! des nèfles si c'est comme la vignette auto sont pas près d'en voir la brillance des fifrelins les p'tits vieux !

GUIGNOL : Oui, mais tu d'vras quand même casquer ! C'est mon patron M'sieur Canezou qui m' dit comme ça:"Ton salaire aujord'hui je l'garde c'est la loi t'a travaillé pour la solidarité!" .Tu vois Gnafron à la Solidarité y'en faut des talbins!

GNAFRON : Ben moi j'vas-t'leur-z- en donner des ronds ,et avec ma tavelle !J'm'en vas les payer gourdins sur l'râble ,moi !Comme pour payer mon loyer!

GUIGNOL :  A la bonne heure j'te r'connais ben là Gnafron c'est ça qui faut dire à tous ceux qui ont bossé pour l'Empreur de Chine aujord'hui:"...

GUIGNOL , GNAFRON (Ensemble) : Travaillez et faites vous payer et si on vous demande des comptes,réglez à grands coups de bâton!!!

GUIGNOL : Allez viens mon fieu,entrons là sêcher quek pots d'Beaujolais.

Ils entrent RIDEAU.

Si seulement ce n'était pas un rêve....(NDLR)

image-mosaic-aa4d9e35083486243365f9258ec11d0f-.jpg
regardez cette image à un mètre de l'écran: surprise!















Partager cet article
Repost0
27 mai 2007 7 27 /05 /mai /2007 07:20

Aujourd'hui juste une  série de photos d'une de nos activités marginalespour faire vivre la collection. En plus des spectacles et expositions nous donnons aussi des conférences et faisons des stages .

img240.jpg

Mille excuses aux apprenties ,nous n'avons pas demandé l'autorisation de publier leurs photos

Partager cet article
Repost0
26 mai 2007 6 26 /05 /mai /2007 21:43

Tiens,nous avons changé de police  d'écriture ,nous trouvons celle-ci rigolote.

Il est souvent délicat de trouver des sujets généraux  et qui collent bien à la collection pour alimenter ce blog. 
Nous allons parler cette fois des Marionnettes Littéraires , genre qui a eu ces heures de gloire à Paris à la fin du XIXème siécle.La vogue des cafés littéraires,goguettes et autre rassemblements poètiques donneront naissance, entre autre (aprés le passage rive droite des Hydropathes d'Emile Goudeau) au Cabaret du Chat Noir ,dont nous avons longuement parlé ici( voir l'album photo CHAT NOIR ) .  
A peu prés à la même époque mais rive gauche  cette fois d'autres poètes vont répondre à l'appel du comédien SIGNORET qui veut devenir "impréssario de poupées" et va créer :Le PETIT THEATRE de la GALERIE VIVIENE qui donnera avec des marionnettes à clavier ou à pédales * une série de représentations  allant d'Aristophane à Moliére et passant par Echylle et Shakespeare .C'est en feuilletant un Album de FIGARO ILLUSTRE que nous avons trouvé un article de Jean RICHEPIN qui parle en détail de ce Théâtre de Marionnettes dont les textes étaient lus en direct par les poètes et la musique jouée "live" par les plus gands interprètes du moment.La pièce dont Richepin se fait le critique(en bien) est , une pièce de MAURICE BOUCHOR : LE MYSTERE DE LA NATIVITE" il faut dire que l'article parait dans le Figaro Illustré**  de Janvier 1891. 
Ce théâtre vivra quelques temps et disparaitra avec la mode des rassemblements littéraires .Nous avons le N° du journal qui publie en "une" un dessin fait sur place de ces marionnettes.Nous le livrons ici.

100-0648.jpg

*Nous consacrerons bientôt un billet sur ce type de manipulation assez rare et dont nous ne possédons malheureusement  pas de marionnette.

**Le Figaro Illustré était un supplément hébdomadaire du Figaro .Cet hébo avait de nombreux collaborateurs célébres ,Jules Verne ,Daudet y donnaient des nouvelles et Toulouse-Lautrec,Cheret,de Feure Willette en étaient les illustrateurs.

Partager cet article
Repost0
25 mai 2007 5 25 /05 /mai /2007 18:25
Nous avons fait aujourd'hui,l'achat de plusieurs ouvrages sur les marionnettes,nous ferons une note là dessus bientôt. Pour l'instant nous dépouillons et classons la chose.Merci encore à Didier "les bons tuyaux" ,sans lui il manquerait quelques perles rares à notre collection.Verifiant si il y avait des doubles dans ces livres ,nous sommes tombés sur un suite de photos (ne nous demandez pas d'où nous les tenons c'est vraiment une découverte) qui tombent à pic.Un montreur de Karagheuz derrière son écran et un montreur de Burattini qui tieint un Brighella sosie  d' une des têtes Italiennes de la collection. Voici ces photos pour montrer qu'on est pas des "menteux".

100-0572.jpgimg234-1.jpg

La tête en question 
















                                                                                Le montreur de Burattini

img235-1.jpg
Un montreur Turc
Partager cet article
Repost0
24 mai 2007 4 24 /05 /mai /2007 17:04

On est toujours en recherche pour identifier notre puppo de Palerme (voir nos articles des 1/2/3/mai) . La lecture de la  légende des Paladins de France (reprise dans de nombreux spectacles de tradition en Europe) nous a ammené à penser que notre Chevalier est sans doute RINALDO de MONTALBANO  second Paladin de Charlemagne et cousin direct de Roland.Il serait l'un des preux chevaliers de la garde rapprochée de l'Empereur .C'est sa moustache noire bien taillée en crocs  et les fleurs de son écu qui nous porte à croire à cette identité.Nous continuons quand même d'approfondir la chose et affinerons la réponse en fonction de nos découvertes.Ce qui est sûr ce chevalier est un proche d'Orlando.

Dernières nouvelles des "Histoires de tout les Diables" nous travaillons au texte de la seconde histoire :La légende de Josef PAVEL ,nous donnerons la première scene dans deux ou trois jours sur ce site.

100-0482.jpg

Est-ce RINALDO ?...

 

Partager cet article
Repost0